×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Samedi 3 Decembre 2016 - Dernière mise à jour : il y a
5 min 21 sec

INSCRIPTION NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter vidéo hebdomadaire de Public Sénat : 
 NOS DOCUMENTAIRES EN ILLIMITÉ  

Présidentielle : Manuel Valls attend le bon moment pour se lancer

Après le retrait de François Hollande, un délai de décence s’impose à Manuel Valls. Le premier ministre est aujourd’hui libre de se présenter. Mais il ne devrait pas pouvoir être candidat et rester à Matignon.

L’état des forces à gauche à moins de cinq mois de la présidentielle

Rarement la gauche n’est apparue aussi divisée avant une élection présidentielle. Outre la primaire autour du PS, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, les Verts et les Radicaux se sont déjà lancés.

Le renoncement d’Hollande conforte la stratégie d’Emmanuel Macron

Regret sur la déchéance de nationalité, appel à l’union des progressistes, la teneur du discours de renoncement François Hollande n’est pas pour déplaire à Emmanuel Macron qui voit, en plus, le procès en trahison du chef de l'Etat, se déporter vers Manuel Valls.

Bernard Combes : « Je suis orphelin d’un Président, d’un frère en politique, d’un ami »

Conseiller de François Hollande à l’Elysée et maire de Tulle, Bernard Combes revient pour publicsenat.fr sur la décision du Président de renoncer à 2017. Avec la primaire, « il s’est mis dans les conditions d’une impossibilité à terme de se représenter » estime ce proche.

Pascal Perrineau : « François Hollande n’était plus le chef de grand-chose »

Invité de Sénat 360, le politologue Pascal Perrineau considère que le renoncement de François Hollande est en grande partie liée aux divisions au sein de son propre camp.

Le bilan de Manuel Valls à la tête du gouvernement

Après le renoncement de François Hollande, la candidature de Manuel Valls à la primaire de gauche se précise. Retour sur le bilan de son gouvernement, axé sur l’économie et la sécurité.

Pierre Laurent : «La gauche ne pourra pas se rassembler autour de Manuel Valls»

Invité de Parlement hebdo sur les chaînes parlementaires, le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent estime que Manuel Valls ne peut pas être le candidat qui rassemble la gauche pour la présidentielle de 2017.

François Kalfon compare Manuel Valls à «Iznogoud» et «Brutus»

Le soutien d’Arnaud Montebourg estime que la primaire de gauche pourra être marquée par la confrontation « projet contre projet », entre le social-libéralisme incarné par Manuel Valls et « les gens de gauche ».

Hollande : « J’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle »

C’est un fait qui marquera l’histoire de la Ve République. Et un aveu d’échec. François Hollande, président en exercice, renonce « en lucidité » à se présenter à un second mandat. Sa décision laisse la voie libre à Manuel Valls pour tenter de rassembler la gauche de gouvernement.

Primaire de la gauche : quel est le calendrier ?

Après le succès de la primaire de la droite et du centre avec plus de 4 millions de participants, c’est au tour de la gauche de réaliser la sienne. Une « primaire de la belle Alliance populaire » marquée par l’absence de François Hollande.

Hollande pas candidat: Valls salue « le choix d'un homme d'Etat »

La décision de François Hollande de ne pas se représenter est « le choix d'un homme d'Etat », a salué jeudi soir Manuel Valls, faisant part à l'adresse du chef de l'Etat de ses « émotion », "respect", « fidélité » et « affection ».

Hollande renonce à la présidentielle: les réactions politiques sur Twitter

Suite à la décision de François Hollande de ne pas se représenter à l'élection présidentielle, les politiques n'ont pas tardé à réagir sur Twitter