×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mercredi 4 Mai 2016 - Dernière mise à jour : il y a
7 min 21 sec

INSCRIPTION NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter vidéo hebdomadaire de Public Sénat : 
 NOS DOCUMENTAIRES EN ILLIMITÉ  

Moscovici : « La fin du clivage gauche droite n’est pas un progrès pour la démocratie »

Invité de Preuves par 3, Pierre Moscovici a appelé la gauche « à se rénover ». Bien loin de soutenir Emmanuel Macron, le commissaire européen soutient une candidature de François Hollande. Par ailleurs, il estime « jouable » que le déficit de la France passe sous la barre des 3%.

François Hollande : le bilan c’est maintenant

Mise en avant du bilan, petites blagues et remobilisation de son camp, le discours de François Hollande au théatre du Rond-point lors d’un colloque sur, « la gauche au pouvoir », avait comme un avant goût de campagne électorale.

Renault : Macron dénonce « un dysfonctionnement de gouvernance »

Interrogé au micro du Public Sénat ce mardi, Emmanuel Macron appelle Renault à « modifier les règles de la rémunération 2016 » de Carlos Ghosn. Si ce n’est pas fait, le ministre de l’Économie menace de « légiférer ».

Sondage : bonne image au centre-droit pour l’outsider Bruno Le Maire

Selon notre sondage Ifop Fiducial pour Public Sénat et la Fondation Concorde, Bruno Le Maire a globalement une bonne image mais un doute existe sur sa capacité à réellement réformer. Il devance Nicolas Sarkozy sur certaines questions mais reste loin derrière le favori Alain Juppé.

Violences policières : échange musclé entre Bernard Cazeneuve et Pierre Laurent au Sénat

Ambiance électrique et échange tendu entre le sénateur Pierre Laurent et Bernard Cazeneuve ce mardi lors des questions d’actualité au gouvernement au Sénat. Le sénateur communiste interrogeait le ministre de l'Intérieur sur les violences policières lors des manifestations contre la loi travail. Se départant de son flegme habituel, Bernard Cazeneuve a jugé cette question indigne.

17 comptes invalidés, frais de déplacement et de réception : radiographie des sénatoriales

Des frais de restauration ou postaux, mais quasiment rien pour Internet et une campagne financée surtout par apport personnel : la Commission nationale des comptes de campagne publie son rapport sur les sénatoriales de 2014. L’élection de 4 sénateurs avait été invalidée.

Valls « condamne avec la plus grande sévérité ceux qui se livrent à des actes inqualifiables contre les forces de l’ordre »

Interrogé lors des questions d’actualité au gouvernement à l’Assemblée nationale sur les violences perpétrées en marge du mouvement Nuit debout, le premier ministre a rendu hommage aux forces de l’ordre. Manuel Valls condamne des « actes inqualifiables ».

Interdiction des pesticides : « Oui, les alternatives non chimiques existent pour l’agriculture »

Alors que les députés ont voté l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes en mars, c’est au tour des sénateurs de se pencher sur cet enjeu écologique. L’occasion pour les ONG et acteurs du monde agricole d’expliquer les alternatives non chimiques, moins dangereuses pour la santé.

Les opposants à la loi Travail une nouvelle fois dans la rue pour alerter les députés

Salariés, syndicats, jeunes, militants de Nuit debout se sont à nouveau mobilisés mardi partout en France pour dire non au projet de loi travail et peser sur le débat parlementaire qui s'ouvre, lors de défilés et rassemblements à Paris et en régions.

Nuit Debout « doit cesser » pour Jean-Michel Baylet

Invité de l’émission Territoires d’Infos sur Public Sénat et Sud Radio, le ministre des Collectivités Territoriales, Jean-Michel Baylet souhaite que le mouvement Nuit Debout cesse car il craint un « drame ».

La loi travail aux mains des députés, sous haute pression

Le très contesté projet de loi travail arrive mardi devant les députés pour deux semaines d'un examen sous pression de la rue, d'une partie de la majorité et du gouvernement qui pourrait recourir au 49.3 pour imposer son adoption.

Panama papers : Frédéric Oudéa auditionné au Sénat mercredi

Le patron de la Société générale, Frédéric Oudéa, sera auditionné mercredi à huis clos par l’ex-président de la commission d’enquête qui l’avait entendu en 2012. Il avait alors affirmé que sa banque avait quitté Panama. Un faux témoignage est passible de 5 ans de prison mais les faits sont prescrits.