Mercredi 17 Septembre 2014 - Dernière mise à jour : il y a
6 min 30 sec

QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Valls : « La première tranche de l'impôt sur le revenu pourrait être supprimée »

La première tranche de l'impôt sur le revenu, celle à 5,5%, pourrait être supprimée par la prochaine loi de finances pour 2015, a indiqué mercredi Manuel Valls, en pointant un « haut-le-coeur fiscal » des Français.

Le discours de Valls « n’apporte rien de neuf » selon Larcher

Gérard Larcher, candidat à la présidence du Sénat, était, hier soir, l’invité du 22h de Public Sénat. Le sénateur UMP des Yvelines est revenu sur le discours de politique générale prononcé devant les députés par le Premier ministre.

Sénatoriales : Longuet prévoit « une victoire nette » de la droite

Le sénateur UMP Gérard Longuet a déclaré mardi sur Public Sénat s'attendre à « une victoire nette » de la droite lors du renouvellement partiel du Sénat le 28 septembre. « Je compte sur suffisamment de voix pour que le futur président du Sénat soit clairement élu sans devoir mendier des voix », dit-il.

Manuel Valls obtient la confiance d’une majorité rétrécie

Le premier ministre a obtenu la confiance des députés par 269 votes pour face à 244 contre. 53 députés se sont abstenus, dont 32 du groupe PS. C’est trois fois plus que la dernière fois. Il passe d'une majorité absolue à une majorité relative. Les frondeurs gagnent du terrain, mais Manuel Valls entend continuer à « avancer contre vents et marées ».

Les élections départementales fixées en mars 2015, les régionales fin 2015

Il y avait un doute dans la date. Manuel Valls a mis fin au suspens, en annonçant que les élections départementales se tiendront « en mars 2015 » et le scrutin régional « fin 2015 », avec la nouvelle carte à 13 régions. Il a confirmé le maintien du département dans les zones rurales.

Les frondeurs tiennent toujours tête à Valls, droit dans ses bottes

Le premier ministre sollicite de nouveau la confiance des députés, après une rentrée catastrophique pour l’exécutif, où Manuel Valls a assumé la clarification de sa ligne social-libérale. Sauf énorme surprise, la confiance sera votée. Une trentaine de frondeurs du PS devraient cependant s’abstenir.

Sénatoriales : Patriat fait « campagne avec des chaussures à clous et un sac de 25 kg »…

Difficile campagne des sénatoriales pour les socialistes. « Je fais campagne avec des chaussures à clous et un sac de 25 kg ! » ironise François Patriat, sénateur PS de Côte-d’Or et candidat à sa propre succession. Le contexte national et les rythmes scolaires plombent sa campagne.

Polynésie : Gaston Flosse déchu de son mandat de sénateur

Le Conseil constitutionnel a constaté mardi la déchéance de Gaston Flosse de son mandat de sénateur, après sa condamnation définitive à une peine d'inéligibilité de 3 ans dans une affaire d'emplois fictifs en Polynésie française.

Elections sénatoriales : 1733 candidats au total, un record

Sur les 1.719 candidats aux sénatoriales du 28 septembre prochain, 42% sont des femmes. Mais elles sont moins nombreuses à occuper une place éligible. Le plus jeune candidat a 24 ans, le plus âgé 88 ans. Les deux sont d’extrême droite. 28 candidats président un département.

Xynthia : «Je verrais très difficilement qu’un petit maire porte la responsabilité du drame»

Près de cinq ans après le drame de la tempête Xynthia, qui a causé la mort de 29 personnes à la Faute-sur-mer, en Vendée, le procès s'ouvre. Le président du département, le sénateur UMP Bruno Retailleau, souligne que « la responsabilité est collective ». Sur les cinq prévenus, on compte trois élus de la commune.

Hollande : « Il n'y a pas de temps à perdre » face à la menace des jihadistes

Le président français François Hollande a exhorté lundi ses partenaires occidentaux et arabes à s'engager « clairement, loyalement et fortement aux côtés des autorités irakiennes », en ouvrant la conférence internationale sur "la paix et la sécurité" en Irak à Paris.

Dernière ligne droite avant les sénatoriales

Le dépôt des candidatures aux sénatoriales est clôt. Après la prise du Sénat par la gauche en 2011, l’UMP pense reprendre la Haute assemblée à la faveur du résultat des municipales. En cas de bascule, « ce sera invivable pour le gouvernement » prédisent déjà certains…