Affaire Morelle : « Cela affaiblit François Hollande », selon Lienemann

Après la démission d’Aquilino Morelle de l’Elysée, la sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann affirme que « c’est terrible » parce que cela « discrédite fortement » la classe politique. « Il faut tailler beaucoup plus dans le vif sur l’étanchéité entre le monde politique et l’argent », selon la sénatrice.

Hollande dit n'avoir « aucune raison d'être candidat » si le chômage ne baisse pas d'ici à 2017

François Hollande a déclaré vendredi n'avoir « aucune raison d'être candidat » à un deuxième mandat si le chômage ne baisse pas d'ici à 2017, lors d'une visite de Michelin à Clermont-Ferrand.

Hollande : Aquilino Morelle a pris « la seule décision qui convienne »

François Hollande a affirmé qu'Aquilino Morelle avait pris « la seule décision qui convenait », en démissionnant de ses fonctions de conseiller de l'Elysée.

Aquilino Morelle démissionne de son poste de conseiller de Hollande

Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, a annoncé vendredi dans un communiqué à l'AFP sa démission, après les accusations de Mediapart. « Je veux redire que je n'ai commis aucune faute. Je n'ai jamais été en situation de conflit d'intérêts », a-t-il affirmé.

Quelle utilité du Sénat en 2014

Au moment où le Sénat voit son image se dégrader, entre l’affaire Dassault et une majorité instable, certains évoquent toujours la suppression de la Haute assemblée. Un colloque sur le bicamérisme a montré au contraire son utilité. Les écologistes proposent d’en faire une chambre des régions, les communistes d’y introduire des représentants des groupes sociaux.

Accusé de liens avec les labos, Aquilino Morelle, proche conseiller de Hollande, dément tout « conflit d'intérêts »

Le conseiller politique de François Hollande, Aquilino Morelle, a démenti jeudi tout « conflit d'intérêts » après avoir été mis en cause par le site d'information Mediapart sur ses liens avec les laboratoires pharmaceutiques alors qu'il était inspecteur à l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

Europe : « Il faut changer les critères de Maastricht », selon Cambadélis

Jean-Christophe Cambadélis, nouveau premier secrétaire du PS, a déclaré que « tout l'objet de la campagne des européennes » serait de « changer les critères de Maastricht » pour retrouver la croissance, faute de quoi le programme annoncé par Manuel Valls ne sera pas « suffisant ».

Economies : Valls confronté à une fronde d’une partie des parlementaires PS «atterrés»

Le détail des 50 milliards d’économies annoncés par Manuel Valls ne passe pas chez une partie grandissante des députés PS. Sans inflexion sur le pacte de responsabilité, « ça se fera sans nous » affirme à publicsenat.fr le député Pouria Amirshahi, qui ne « ne vote pas » en l’état les mesures.

Economies : Valls annonce un gel des prestations sociales jusqu’en 2015

Manuel Valls a détaillé les 50 milliards d’euros d’économies prévus d’ici 2017. L’Etat contribuera à hauteur de 18 milliards, l’assurance maladie pour 10 milliards, 10 milliards encore via les retraites et l’assurance chômage et 11 pour les collectivités, soit un de plus un une semaine… Pour les prestations, il s’agit de « mesures temporaires », a-t-il assuré, « à l’exception des minima sociaux qui augmenteront au rythme de l’inflation ».

Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

Le sénateur-maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, a été réélu mercredi, pour un 3e mandat consécutif, à la présidence du Grand Lyon.

Placé : «J’ai décidé de porter plainte contre X pour diffamation»

Invité mardi soir de l’émission « Preuves Par Trois », le sénateur de l’Essonne a confirmé avoir payé la totalité de ses contraventions, annonçant par ailleurs porter plainte contre X pour diffamation après les accusations de Michelle Sabban dimanche sur Canal+.