Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

2017 : « La primaire est indispensable », y compris pour Hollande, selon Thierry Mandon

+A -A
Par Public Sénat
Le 18.11.2014 à 19:21

Ses propos vont faire réagir. Invité de l’émission Preuves par 3, sur Public Sénat, en partenariat avec l’AFP et Dailymotion, le secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat et à la Simplification, Thierry Mandon, s’est dit favorable à des primaires « élargie » à toute la gauche pour la présidentielle de 2017 y compris pour François Hollande.

« Je plaide pour la primaire (...) élargies. Radicaux, écologistes et tout ceux qui voudront y participer », affirme-t-il. Y compris François Hollande ? « Oui », pour Thierry Mandon. « C’est l’occasion de ressourcement pour le Président sortant (…), pour être revitalisé ».

« Pour moi la primaire est indispensable. Pas pour faire du tir au pigeon contre X ou Y ou pour écarter telle candidature, y compris celle du Président, s’il réussissait son quinquennat et qu’il voulait se présenter. Elle est indispensable, car particulirement en 2017, ce que vous ne réglez pas dans une primaire, vous le retrouverez au premier tour de la présidentielle, (…) c’est-à-dire que vous diminuez les capacités de la gauche à être présente au second tour », affirme le secrétaire d’Etat.

« S’il y a trois ou quatre personnes à gauche qui veulent être candidat, il vaut mieux qu’ils s’affrontent dans la primaire, que la primaire tranche et qu’il n’y ait qu’un candidat à la présidentielle. (...) Au lieu de faire comme en 2002 avec des candidats multiples à gauche et résultat, on n’est pas au deuxième tour », met-il en garde. Il ajoute : « Si on n’a pas réussi le quinquennat, on ira tous au trou »…