×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Le rapporteur PS du budget au Sénat «très réservé» sur une hausse de la TVA

+A -A
Par Public Sénat
Le 13.11.2013 à 20:05


Le rapporteur PS du budget au Sénat «très... par publicsenat

La hausse de la TVA au 1er janvier, prévue depuis un an, concentre les crispations : chez les artisans, les syndicats, à droite, mais aussi à gauche et au sein même du PS. Plusieurs voix s’expriment pour dénoncer cette hausse d’impôt qui permettra de financer en partie le Crédit impôt compétitivité emploi, équivalent à une baisse de charges pour les entreprises.

Invité mercredi soir de 24 heures Sénat, sur Public Sénat, François Marc, rapporteur PS de la commission des finances de la Haute assemblée, a pris lui-même ses distances avec la décision gouvernementale. « Nous faisons un peu (de tva sociale) parce qu’il faut bien financer cet allégement de charges des entreprises. Mais pour ma part, je suis très réservé quant à augmenter la TVA, quel que soit le taux d’ailleurs » affirme le sénateur PS du Finistère.

« Je considère que si on doit solliciter la fiscalité – aujourd’hui, ce n’est plus le sujet, je crois qu’il y a assez de fiscalité – mais je suis plutôt favorable à ce qu’on sollicite la fiscalité progressive et qu’on fasse payer ceux qui peuvent payer le plus puisque la TVA est un impôt injuste, on le sait bien, (…) ça accroit l’injustice entre les citoyens. C’est en cela que la TVA n’est pas un bon impôt, de mon point de vue » souligne François Marc.

L’examen du projet de loi de finances, dont le Sénat a déjà adopté la partie recettes en commission ce mercredi, débute en séance le 21 novembre. Le budget est en cours d’examen à l’Assemblée nationale.