Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Assassi (PCF) : « Depuis 1986, plus de 20 lois censées protéger notre pays du terrorisme ont été votées. Quelle efficacité ? »

+A -A
Par Public Sénat
Le 16.03.2016 à 18:07

Pour eux, ce sera non. Les 20 sénateurs du groupe CRC (communiste) voteront contre le projet de loi de « protection de la Nation ». Autant l’inscription dans la Constitution de l’état d’urgence que celle de la déchéance sont condamnables, aux yeux d’Elianne Assassi, présidente du groupe.

« Depuis 1986, plus de 20 lois censées protéger notre pays du terrorisme ont été votées. Quelle efficacité ? Quelle utilité ? » demande la sénatrice de Seine-Saint-Denis. Elle souligne l’inutilité d’inscrire l’état d’urgence dans la loi fondamentale, il « n’y a pas sa place ». Elle demande « un véritable contrôle parlementaire » qui doit permettre aux parlementaires « d’interrompre » l’état d’urgence. « C’est regrettable mais l’état d’urgence est dans l’air du temps. Nos sociétés n’évoluent plus vers plus de démocratie. La violence sociale est là, la violence économique aussi » souligne la communiste.

Quant à la déchéance, elle dénonce une « voie dangereuse » qui « tourne le dos aux valeurs républicaine et aux valeurs de gauche ». Et de demander : « Qu’avez-vous recherché, un coup politique ? » Eliane Assassi pointe une mesure qui « s’inscrit dans les pas de la droite ».