×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus

Ayrault évitera le discours de politique générale au Sénat

+A -A
Michael Szames
Le 27.06.2012 à 15:33
Ayrault évitera le discours de politique générale au Sénat
© AFP

Cela aura le goût et l’odeur d’un discours de politique générale mais ce n’en sera pas un. Le premier ministre se présentera bien devant les sénateurs le 4 juillet prochain mais pas question de vote de confiance, comme la veille à l’Assemblée nationale. Il devrait prononcer un discours issue conformément à l’article 50-1 de la constitution qui dit : « Devant l'une ou l'autre des assemblées, le gouvernement peut, de sa propre initiative ou à la demande d'un groupe parlementaire au sens de l'article 51-1, faire, sur un sujet déterminé, une déclaration qui donne lieu à débat et peut, s'il le décide, faire l'objet d'un vote sans engager sa responsabilité ».

Selon Alain Vidalies, ministre en charge des Relations entre le Parlement, le premier ministre « devrait parler de un à deux sujets propre au Sénat, comme les collectivités territoriales, sans demander de vote ». A la question « pourquoi ? », Alain Vidalies se fait plus discret : « Le vote aura déjà eu lieu la veille à l’Assemblée. Pas la peine d’en rajouter ».  Est-ce vraiment pour ne pas faire doublon ou la crainte d’être mis en minorité au cours d’un vote ? Le ministre reste vague. La majorité de gauche au Sénat ne tient en effet qu’a six voix. De quoi faire réfléchir le premier ministre. Les sénateurs devraient apprécier.