×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Bruno Le Maire demande à Hollande de se «secouer»

+A -A
Le 03.09.2012 à 11:50

L’ancien ministre Bruno Le Maire, candidat à la présidence de l’UMP, était l’invité de Public Sénat et Radio Classique ce matin. Interrogé sur la politique économique de François Hollande, il affirme : « Ce que je ressens, c’est l’inquiétude des Français. (…) Ce que je constate, c’est que contre le chômage, François Hollande ne tente rien. Sur la politique économique (…), je lui donnerai un zéro pointé : aucune vision, aucune décision, aucune réponse au chômage des jeunes. (…) Aucune décision courageuse, mais une augmentation massive des impôts tous azimuts ». « Le modèle politique français tel qu’il existe aujourd’hui est mort, il ne fonctionne plus, il ne crée plus d’emploi et ne crée plus de croissance. M. Hollande, définissez enfin une politique économique », ajoute-t-il. Interpellant le chef de l'Etat, il lance : « M. Hollande, secouez-vous pour répondre aux attentes des Français ».

A propos de sa candidature à la tête de l’UMP, Bruno Le Maire affirme qu’il est « plus que jamais candidat, (…) parce qu’(il a) un projet de doctrine politique pour la droite républicaine ». Il souhaite « porter le renouveau (…), un peu de place à de nouveaux visages, à de nouvelles démarches, à de nouvelles propositions. Je pense que la procédure telle qu’elle existe aujourd’hui organise un verrouillage qui n’est pas digne d’une formation politique moderne ».

« Il y aura en 2013 une augmentation massive de la CSG et des autres impôts", a déclaré également Bruno Le Maire. « En aucun cas, je ne voterai une augmentation de la CSG. Les Français sont las de ces augmentations d'impôts, et la CSG pèsera sur les revenus de tous les Français, notamment les plus modestes, et notamment les retraités ».