FN

Législatives : règlements de comptes à O.K Corral ?

A trois jours du second tour des législatives, la tension est vive dans de nombreuses circonscriptions où les violences et les plaintes se succèdent. « C’est notre regard sur la violence qui a changé » corrige le politologue Vincent Tiberj.

Piégée par Gérald Dahan, Morano «trouve que Marine Le Pen a beaucoup de talent»

Nadine Morano s'est fait piéger par l'imitateur Gérald Dahan se faisant passer pour le numéro 2 du FN Louis Aliot, auquel elle a donné des signes appuyés de sympathie. L'ex-ministre UMP a assuré vouloir porter plainte après ce canular.

Premières brèches dans la digue entre UMP et FN

A Arles, le candidat UMP Roland Chassain s’est retiré au profit du FN pour le second tour des législatives. A l’inverse, deux candidats FN n’ont pas maintenu leur candidature pour faire battre le PS. Un troisième appelle à voter UMP. Nadine Morano met en avant des valeurs communes.

Henri Guaino : « Les hommes politiques devraient s’abstenir de twitter frénétiquement »

Invité de Radio Classique et Public Sénat, Henri Guaino affirme que la compagne de François Hollande doit assumer les contraintes de la fonction de son conjoint.

Jean-René Lecerf (UMP): le ni-ni «aboutit à une forme de banalisation de l’extrême droite»

Le sénateur UMP Jean-René Lecerf voterait PS « sans l’ombre d’une hésitation » en cas de duel entre PS et FN aux législatives. Sur cette question, « il a été recommandé (aux voix dissidentes) de se taire », affirme le sénateur UMP Pierre Charon, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy.

Delanoë : «l’UMP est en train de régresser»

Bertrand Delanoë était l’invité ce matin de l’émission En route vers la présidentielle sur Public Sénat et Radio Classique. L’élu socialiste a fustigé la décision de Jean-François Copé de ne pas appeler au vote PS pour faire barrage au FN dans les circonscriptions où la droite est absente.

Duels PS/FN : Copé pour le ni-ni et contre le « politiquement correct »

L'UMP a opté pour le ni-ni (ni Front national, ni Front républicain) pour le second tour des législatives en cas de duel PS/FN. Jean-François Copé « condamne » la décision de l'UMP Roland Chassain de se « retirer » du second tour dans la 16e des Bouches-du-Rhône, laissant le choix libre au FN.

Longuet : le FN n’est pas un parti «pestiféré»

L’ex-ministre de la Défense Gérard Longuet affirme que le Front national « est un acteur de la vie politique à part entière. Comme le Front de gauche, comme le PS. Il n’y a pas marqué pestiféré ». Pour le second tour des législatives, l'UMP a opté pour le ni-ni, ni Front national, ni Front républicain.

L'UMP choisit le ni FN, ni Front républicain dans les duels gauche/FN

L'UMP a opté lundi pour le ni-ni (ni Front national, ni Front républicain) en vue du second tour des élections législatives dans les circonscriptions où un candidat de gauche se retrouve seul en lice face à un candidat d'extrême droite, a-t-on appris de sources UMP.

Bayrou, Guéant, Collard : ceux qui profitent des triangulaires… ou pas

Dimanche prochain, il y aura 46 triangulaires, dont 32 avec la présence du FN, qui se maintient partout. François Bayrou est en grande difficulté. Claude Guéant se retrouve face au dissident Thierry Solère. Le PS retire sa candidate pour éviter l’élection de la petite fille de Jean-Marie Le Pen, Marion.