Chevènement : « Il doit y avoir une solidarité dans la lutte contre le terrorisme »

+A -A
Le 17.01.2013 à 11:44

Invité du 22h de Public Sénat,  Jean-Pierre Chevènement  a insisté sur la nécessité de mobiliser une « solidarité » internationale contre le terrorisme dans le Sahel, tout en souhaitant « que la France ne subordonne pas son calendrier à des aides qui viendront peut-être trop tard »

« Chaque pays ne peut pas défendre que les intérêts de ses ressortissant en perdant de vue la situation générale, il doit y avoir une solidarité dans la lutte contre le terrorisme, et c’est ce que demande la France » explique le sénateur RDSE du territoire de Belfort.

Et Jean-Pierre Chevènement d’ironiser : «  Moi je compte sur l’Europe. ». Il ajoute : « Parce que quand j’entends M. Cohn-Bendit (appelant les autres pays européens en renfort, ce mercredi, ndlr), il est dans ses contradictions. M. Cohn-Bendit nous parle d’Europe, d’Europe, d’Europe, d’Europe depuis si longtemps, puis il s’aperçoit que quand elle devrait être là, elle n’est pas là. Il semble s’en étonner, mais moi je le renvoie à ses contradictions. Moi, personnellement, je suis médiocrement surpris par ce qui se passe, parce que j’ai toujours pensé que dans des cas comme ça, il fallait être capable de compter d’abord sur soi-même. Je souhaite que la France ne subordonne pas son calendrier à des aides qui viendront peut-être trop tard. »