×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus

Conseil des ministres : ambiance studieuse pour les nouveaux arrivés

+A -A
Thomas Leroy (images : F.Cuney)
Le 22.06.2012 à 17:08

Publicsenat.fr VOD

© Public Sénat

Formé depuis hier soir, le gouvernement Ayrault version 2 s’est réuni ce matin pour le traditionnel Conseil des ministres. Un évènement particulier pour les nouveaux membres qui se sont déjà mis au travail.

« Travailler, travailler, travailler encore pour redresser notre pays », affirme Guillaume Garot, ministre délégué à l'Agroalimentaire à la sortie du Conseil des ministres. Le mot d’ordre est clair pour les petits nouveaux du gouvernement Ayrault II : pas le temps de profiter. C’était « un moment extrêmement émouvant » explique Guillaume Garot. «Grave aussi parce que les défis que nous avons à relever sont considérables et le président de la République nous a donné ce matin notre feuille de route. » Sa nomination, il ne « l’attendait pas. » De son propre aveu, il a été « surpris».

Très souriante, la sénatrice Anne-Marie Escoffier, devenue ministre déléguée à la Décentralisation a  été accueillie « avec une très grande sympathie par tout le monde et ça donne envie de travailler pour un gouvernement qui s’ouvre de cette façon aux uns et aux autres » a-t-elle expliqué. « Je parle de la parité mais pas seulement, d’un climat de travail sérieux, consciencieux avec la volonté de servir l’intérêt national. » Interrogé sur le nombre important de ministres (38), elle a insisté sur le fait « d’avoir des gens compétents et qui ont envie de travailler. Et c’est le cas. »

Thierry Repentin, ministre de la Formation professionnelle promet de «  travailler sereinement mais avec beaucoup de convictions  (…) J’ai été nommé hier, je vais me plonger dans les dossiers avec Michel Sapin. Je m’en réjouis. »