Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

« Les écologistes sont nuls aux rendez-vous présidentiels » selon David Cormand (EELV)

+A -A
Public Sénat
Le 24.02.2016 à 12:32

Invité de l’émission Territoires d’Infos sur Public Sénat et Sud Radio, David Cormand, le secrétaire nationale d’EELV a reconnu que  les écologistes étaient « nuls aux rendez-vous présidentiels », car selon lui, ils ne sont « pas toujours très tendres avec ceux qui les incarnent ».

Interrogé sur les faibles intentions de vote à la prochaine présidentielle de Cécile Duflot, créditée de 2,5% des voix selon un sondage publié par Ifop-Fiducial, David Cormand a une explication sans appel : « c’est le résultat du fait que les écologistes sont nuls rendez-vous présidentiels (…) les écologistes se sont construits avant tout comme un parti de contre pouvoir. Moi je souhaiterais qu’on s’assume comme un parti à vocation majoritaire, à exercer le pourvoir. Ça veut dire assumer l’incarnation. Vous savez les écologistes ne sont pas toujours très tendres avec ceux qui les incarnent ».

Pour autant, le leader d’Europe-Ecologie-Les-Verts souhaite que son parti ait un candidat pour la prochaine échéance présidentielle. Son premier choix se porte sur Nicolas Hulot. « Il y a deux candidatures pour moi qui incarnent l’écologie, c’est Nicolas Hulot et Cécile Duflot »(…) Dès 2007, j’avais défendu la candidature de Nicolas Hulot, je l’ai refait en 2012 et j’ai l’habitude d’être assez constant dans mes choix ».

Au sujet d’une éventuelle primaire à gauche, David Cormand pose une condition. Si la primaire peut régler, selon lui, « un problème de leadership », elle devra aussi « régler le périmètre du fond » avant le « périmètre des noms ». « Quel sens cela aurait d’inclure dans une primaire ceux qui défendent et assument la réforme constitutionnelle » s’interroge-t-il.