×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Gérard Longuet veut séduire les électeurs FN dans Minute

+A -A
Thomas Leroy
Le 01.05.2012 à 11:30
Gérard Longuet veut séduire les électeurs FN dans Minute
© AFP

Retour aux sources pour Gérard Longuet ? L’actuel ministre de la Défense a accordé une interview au journal Minute, réputé proche de l’extrême-droite. Relevé par les Inrocks, cet entretien a une nouvelle fois pour but de draguer les électeurs frontistes.

« Les patriotes ne peuvent pas laisser passer François Hollande » déclare Gérard Longuet dans l’édition sortie aujourd’hui.  Bien décidé à ramener les électeurs du Front national dans le giron Sarkozyste, il reconnaît néanmoins  qu’il y  « une différence notable entre Marine Le Pen et son père. Tout le monde sait que je connais bien Jean-Marie Le Pen et il est certain que ce dernier n’a jamais pu résister au plaisir des provocations. Sa fille ne souffre pas de ce handicap et nous n’aurons pas, avec elle, de ‘’Durafour crématoire ‘’ et autre  ‘’détail ‘’. »

En cas de triangulaires, il ne votera pas pour le Front National et encore moins pour la gauche « socialo-communiste » que l’hebdomadaire présentait d’ailleurs comme un « danger » dans son édition de la semaine dernière.

Le choix de Gérard Longuet pour l'hebdomadaire n’est pas un hasard. Avant de rentrer à l’UMP, l’ancien sénateur de la Meuse s’est fait les dents un peu plus à droite. Dans les années 1960, il a créé le mouvement Occident avec Alain Madelin, un groupe d’extrême-droite connu pour son radicalisme et dissout en 1968.