Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Gaz de schiste : «Passer à côté, c’est criminel pour la France», selon Gérard Longuet

+A -A
Par Public Sénat
Le 14.02.2013 à 13:05

Gérard Longuet, ex-ministre de la Défense et sénateur UMP de la Meuse, était l’invité de Public Sénat et Radio Classique jeudi matin. Il a affirmé que François Hollande « aggrave [la santé de la France]. Il l’aggrave parce qu’il passe à côté d’opportunités. (…) Sur le thème de l’énergie, passer à côté des hydrocarbures non-conventionnels, pour la France, c’est criminel. On est en train de perdre des années de compétences et de technicité qui permettraient d’apporter des emplois et de l’argent. (…) Il y a deux manques fondamentaux chez François Hollande, c’est travailler plus, et permettre d’investir. (…) Hollande depuis six mois a découragé les investisseurs, découragé les épargnants ».

A propos du possible retour de Nicolas Sarkozy, Gérard Longuet affirme que « 2013 est vraiment l’année de la reconstruction. Nicolas Sarkozy est dans la force de l’âge, il a une volonté. (…) L’avenir appartient à celui qui réfléchit publiquement. (…) A cause de la présidentialisation de la vie politique, nous avons la tentation de trouver le candidat. J’aimerais qu’on s’arrête un peu sur le projet ».