Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Goodyear : une condamnation « inacceptable » pour Eric Bocquet

+A -A
Public Sénat
Le 13.01.2016 à 18:06

Dans l’émission Sénat360, le sénateur communiste du Nord, Eric Bocquet a jugé « intolérable » la condamnation des ex-salariés de Goodyear à 9 mois de prison ferme suite à la séquestration de deux cadres dirigeants en 2014.

 Surpris « par la dureté de cette peine », « une première dans l’histoire sociale de ce pays », c’est en ces termes qu’Eric Bocquet a commenté la décision rendue par le tribunal correctionnel d’Amiens.  Le sénateur rappelle  en outre « que la plainte les cadres séquestrés et de l’employeur avait été retirée entre temps ».

« Je pense que le climat du moment, l’état d’urgence… ou les gens sont plus prostrés qu’enclin à la résistance et à la lutte peut aussi en partie expliquer cette dureté tout à fait inacceptable » poursuit-il. Eric Bocquet a ensuite exprimé « sa solidarité avec les salariés en question », « parce que c’est tout à fait intolérable ». Le sénateur communiste rappelle aussi qu’à l’époque les propos du PDG du groupe américain Titan, Maurice Taylor, pressenti un temps comme repreneur avant qu’il ne jette l’éponge « ont pu aussi contribuer à cette réaction ». Pour mémoire Maurice Taylor avait déclaré à l’époque : « Dites aux syndicats s'ils sont si intelligents, ils n'ont qu'à racheter l'usine. La France est devenue un pays communiste. Quand vous tomberez aussi bas que la Russie peut-être que vous aurez une chance de repartir… »