×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus

Guaino accuse Hollande « d'abîmer » la France

+A -A
Le 19.10.2012 à 11:11

Publicsenat.fr VOD

L'ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, a accusé vendredi François Hollande "d'abîmer son pays" avec ses déclarations sur le 17 octobre 1961."Est-ce que ça va nous mener à la repentance sur le conflit algérien ? Si c'est ça j'y suis opposé", a déclaré le député UMP sur Public Sénat et Radio Classique.

François Hollande, qui doit se rendre en Algérie début décembre, a officiellement reconnu mercredi au nom de la République la "sanglante répression" des manifestations d'Algériens le 17 octobre 1961 à Paris.

"Si le président de la République va en Algérie, fait acte de repentance pour tout ce qui s'est passé, et qui était horrible, de part et d'autre, que va-t-il dire aux Français dont les parents ou les fils ont été égorgés, éventrés ? Il est sur une très mauvaise pente. A force d'abîmer son pays, son image, son histoire, on ne rend pas service à la Nation", a fait valoir Henri Guaino. "Nicolas Sarkozy a dit : je ne ferai pas acte de repentance. Et on peut très bien vivre sans un traité d'amitié" avec l'Algérie, a-t-il dit.