×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Hollande annonce la semaine de 4,5 jours à l’école dès la rentrée prochaine

+A -A
F.V.
Le 09.10.2012 à 13:43

L’école, « la priorité » de son quinquennat. Dans son discours, lors de la remise officielle à la Sorbonne du rapport sur la refondation de l'école, François Hollande a donné les grandes lignes de ce qu’il appelle « la réussite pour tous » et « l’école du futur ». Une refondation de l’école qui donnera lieu à une « loi d’orientation et de programmation » présentée en conseil des ministres « avant la fin de l’année » pour une application à la rentrée 2013.

Pour François Hollande, l’école du futur, ce sont les nouvelles technologies. Il « demande au gouvernement de prendre les initiatives pour donner à l’e-éducation la dimension qui doit être la sienne. (…) Le gouvernement donnera tous les moyens pour déployer ces ressources », dit-il, sans donner de financement.

Moins de redoublements

François Hollande a confirmé son choix d’une semaine à 4,5 jours pour le primaire, applicable dès la rentrée 2013. « L’objectif est de permettre aux enfants de faire autant que possible leur travail sur le temps d’accueil de l’école », soutient le Président, qui promet des « accompagnements des élèves dans les activités périscolaires ». Le chef de l’Etat a aussi souhaité qu’il y ait moins de redoublements.

François Hollande a confirmé la création de 60.000 postes dans l’éducation nationale sur 5 ans. Il a annoncé « 6.000 emplois d’avenir-professeurs » et un deuxième concours au printemps. « Dès cette année ce seront près de 10.000 postes qui seront créés », a assuré le chef de l’Etat. La formation des professeurs « sera rétablie ». Non pas via les IUFM, mais par la création des « écoles professorales de l’éducation » où le stage pratique aura « une vraie place ». Et François Hollande de conclure : « Je veux au travers de la réussite des enfants, la réussite de la France tout entière ».