Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Karachi : Sandrine Leclerc reproche à Sarkozy ses promesses «non tenues»

+A -A
Par Public Sénat
Le 18.11.2010 à 19:41

Sandrine Leclerc, dont le père a été tué dans l'attentat de Karachi en 2002, était invitée du 19h de Public Sénat ce jeudi. Reçue en 2008 par Nicolas Sarkozy, elle reproche au Président ses promesses « non tenues ».

« Il s’était engagé à trois choses : nous recevoir chaque année. Promesse non tenue, malgré nos demandes répétitives. (…) A ce que toutes les informations concernant l’enquête nous soient apportées par voie officielle. Là aussi, promesse non tenue puisque la piste la plus crédible et actuelle, nous l’avons appris dans les médias. Et troisièmement, à nous soutenir pour que toute la vérité soit faite. Qu’il essaie de tenir cette dernière promesse au moins. Et qu’il soit entendu à titre de témoin pour nous apporter quelques explications ».

Alors qu’elle se « bat » depuis « plus de 8 ans », elle ajoute : « Ce n’est pas seulement une affaire politique, c’est aussi 11 pères de famille qui sont morts ».

Elle témoigne dans un livre intitulé On nous les appelle « les Karachis », aux éditions Fleuve noir document.