×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus

Luc Ferry « aime mieux Marine Le Pen » qu’Olivier Besancenot

+A -A
François Vignal
Le 21.12.2010 à 12:24
Luc Ferry « aime mieux Marine Le Pen » qu’Olivier Besancenot
L’ex-ministre a affirmé que Marine Le Pen « est plus raisonnable et moins dangereuse » qu’Olivier Besancenot. Luc Ferry souligne que « Besancenot est contre les élections, (…) tandis qu’au moins Marine Le Pen, elle est républicaine, elle est démocrate, elle est pour les élections ».

Ses propos font, et vont faire débat. C’était vendredi dernier, sur LCI, le 17 décembre. Luc Ferry et Jacques Julliard débattent des déclarations de Marine Le Pen. La responsable frontiste a établi un parallèle avec l'occupation pour dénoncer les « prières de rue ». Pour l’ex-ministre de l’Education nationale, « il faut se demander pourquoi tant de Français sont d’accord avec elle, avant de répondre bêtement, en disant « c’est un scandale, le Front national fasciste », « elle est comme son père » et toutes ces réactions qui sont mécaniques, qu’on a déjà entendu 10.000 fois. Ça n’a jamais empêché le FN de monter ».

Le débat avance. Luc Ferry reprend la parole : « Moi, après tout, je n’ai pas plus contre Marine Le Pen que contre Besancenot. Au fond, c’est pour moi à peu près équivalent. (…) Moi j’aime mieux Marine Le Pen », affirme-t-il. Répondant à Jacques Julliard qui ne partage pas son avis, il ajoute : « Peut-être que vous aimez mieux Olivier Besancenot, mais moi je crois qu’elle est plus raisonnable et moins dangereuse ».

L’extrait est en ligne sur Internet. Regardez la vidéo :

L’ancien ministre explique quelques minutes après sa préférence : « Besancenot est contre les élections, et ça, ça ne me va pas. Tandis qu’au moins Marine Le Pen, elle est républicaine, elle est démocrate, elle est pour les élections. (…) Ce n’est pas le cas de Besancenot. Il est encore dans le truc « élection piège à cons » ». (à voir dans la vidéo intégrale sur TF1 news, à 10’15).

Le NPA dénonce « une comparaison ignoble »

Luc Ferry, qui souhaite « qu’on construise des mosquées », détaille son point de vue : « C’est vrai que c’est scandaleux, et là-dessus Marine Le Pen a raison, que la religion, qui est une affaire privée, et qui doit le rester, déborde dans la sphère publique. Ce n’est pas acceptable. Et c’est évidemment sur ce point-là qu’un certain nombre de Français se retrouvent d’accord avec elle. Ça ne veut pas dire qu’ils soient racistes, qu’ils soient antimusulmans, ça ne veut pas dire qu’ils soient xénophobes. Ça veut dire simplement qu’ils en ont par dessus la tête de voir que la religion, qui est une affaire privée, déborde constamment dans la sphère publique ». Selon Luc Ferry, les leaders du FN « portent la parole d’une fraction du peuple qu’il faut comprendre ».

Le NPA a réagi dimanche aux propos du philosophe, dénonçant « une insulte intolérable » et « une comparaison ignoble, participant d’une démarche d’alliance à venir entre la droite et l’extrême-droite ». Selon le communiqué du parti d’Olivier Besancenot, « l’ancien ministre Luc Ferry a accéléré le ralliement de toute une partie de la droite à la stratégie de dédiabolisation du FN ». Et d’ajouter que « ni la xénophobie du FN, ni son racisme, ni le négationnisme de la famille Le Pen ne lui paraissent insurmontables ».

 
Sur le même thème :

« La bonne santé du FN reflète la mauvaise santé de ses adversaires »

L’UMP doit-elle avoir peur de Marine Le Pen ? La vice-présidente du Front national (FN), qui a répliqué lundi au tollé provoqué par ses déclarations sur l’islam bénéficie d’une forte popularité dans les sondages. Certains craignent déjà « un 21 avril à l’envers » pour 2012. Pour Nonna Mayer, politologue spécialiste de l’extrême-droite, tout dépendra de la crédibilité du programme de la droite et la gauche.