Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

NDDL : Didier Guillaume souhaite que l’armée évacue les zadistes une fois les recours terminés

+A -A
Public Sénat
Le 16.02.2016 à 10:48

Invité de Territoires d’Infos sur Public Sénat et Sud Radio, le président du groupe socialiste au Sénat, Didier Guillaume salue la tenue prochaine d’un référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes mais souhaite l’évacuation de la ZAD,  « par l’armée » si nécessaire, une fois tous les recours juridiques épuisés.

« C’est la bonne méthode », le référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes annoncé la semaine dernière par François Hollande a recueilli l’approbation de Didier Guillaume ce matin. En attendant, les recours juridiques à l’encontre de ce projet ne sont pas encore épuisés et devant « ce blocage », Didier Guillaume prévient les occupants de la désormais célèbre « zone à défendre » : « Lorsque les recours sont terminés, il faut faire évacuer la ZAD. Plus de no borders, plus de gens qui défient la République, plus de gens qui ne respectent pas les règles. Ça c’est terminé. Il faut qu’elle soit évacuée, même si ça coûte cher, même s’il faut l’armée, même s’il faut les CRS. Nous ne pouvons pas accepter que des gens dans l’illégalité soient dans un endroit non approprié ».

François Hollande préconisait jeudi dernier un scrutin local « avant octobre », Didier Guillaume lui se fait plus précis et souhaite sa ténue « avant l’été ».