Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Nicole Bricq fustige « l’opération politique » d’Aubry qui vise à déstabiliser Hollande

+A -A
Public Sénat
Le 26.02.2016 à 17:29

Au micro de Public Sénat, la sénatrice PS de Seine-et-Marne, Nicole Bricq a fustigé l’ « opération en 2 temps » de Martine Aubry. Selon elle, la primaire « n’est pas le sujet ».

Agacée depuis la publication de la tribune de Martine Aubry mercredi, Nicole Bricq l’est encore plus au lendemain de la déclaration de la maire de Lille sur la primaire à gauche. Invitée hier soir par les membres du comité d’organisation d’une primaire des gauches et des écologistes, Martine Aubry  a changé de pied concernant le cas de François Hollande. Si mercredi soir, l’ancienne Première secrétaire du PS avait déclaré ne pas être favorable à ce qu’un président sortant se soumette à une primaire, elle a reconnu le lendemain  avoir eu « une réaction un peu institutionnelle » avant d’estimer que ce serait « formidable » si un François Hollande candidat y participait.

Pour Nicole Bricq, il s’agit là « d’une opération purement politique qui vise à déstabiliser le président de la République et son gouvernement. L’ancienne ministre du Commerce extérieure a par ailleurs estimé que la « primaire n’était pas le sujet ».