Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Notre-Dame-des-Landes : passe d’armes Valls/Duflot

+A -A
Public Sénat
Le 26.01.2016 à 16:41

Interpellé par la députée EELV, Cécile Duflot sur la construction du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Manuel Valls lui rappelle que le projet a été validé par le gouvernement Ayrault dont elle faisait partie.

« On ne peut pas en appeler constamment au droit et dès qu’il y a une décision de justice, la contester », le Premier ministre commence par s’échauffer.  Si la décision de justice confirmant l'expulsion des derniers occupants des terrains prévus pour accueillir le futur aéroport provoque l’émoi de la députée écologiste qui dans sa question évoque  un « drame humain » et « un déracinement à une terre », Manuel Valls lui rappelle les fondamentaux de la séparation des pouvoirs : « Il ne m’appartient pas de commenter une décision de justice et s’il y a quelque chose qu’on ne peut pas trahir c’est le respect de la justice ».

Puis Manuel Valls lui rafraichit la mémoire : « ce projet est en effet soutenu par l’ensemble des collectivités locales. Il s’agit de qui, Madame Duflot ? Du président du conseil départemental, du président du conseil régional, de la maire de Nantes, de plusieurs parlementaires, de l’ancien Jean-Marc Ayrault dont vous étiez vous-même membre du gouvernement. Ont-ils tort Madame Duflot ? Connaissent –ils moins bien que vous la réalité du terrain et les attentes de l’économie sur ce secteur ? » Ou comment mettre en doute la compétence d’une ancienne collègue « en toute sérénité » bien sûr.