Paillé : « Dominique de Villepin lance ce parti avec l’intention de nuire »

+A -A
François Vignal
Le 25.03.2010 à 16:21
Paillé : « Dominique de Villepin lance ce parti avec l’intention de nuire »
Dominique Paillé et Frédéric Lefebvre, les deux porte-paroles de l'UMP, an avril 2009 au siège du parti.
© AFP

Dominique Paillé, interrogé par Public Sénat sur le lancement par Dominique de Villepin de son mouvement, « ne croit pas que la création d’un nouveau parti soit une attente forte des concitoyens ». Il ajoute : « Nous ne sommes pas nous, dans l’optique de 2012. Le gouvernement travaille pour sortir de la crise ».

Dominique de Villepin lance son mouvement. Il reste très critique à l’égard de Nicolas Sarkozy. Le chef de l’Etat a-t-il du souci à se faire ?
Je ne vois pas pourquoi Nicolas Sarkozy aurait du souci à se faire. Dominique de Villepin lance ce parti avec l’intention de nuire. Mais nous ne sommes pas nous dans l’optique de 2012. Le gouvernement travaille pour sortir de la crise, améliorer l’avenir et la situation des Français. Nous ne sommes pas sur la même partition.

Pensez-vous que Dominique de Villepin est capable d’aller jusqu’au bout ?
Je ne peux pas vous dire. Si on l’avait laissé aller jusqu’au bout sur le CPE, ça aurait été une révolution. Quand il a eu un coup dur, sa famille politique l’a aidé. La moindre des choses serait d’aider sa famille politique en retour.

Il sera toujours temps de faire le point. Et de constater le chemin parcouru par Dominique de Villepin dans quelques mois. Je ne crois pas que la création d’un nouveau parti soit une attente forte des concitoyens.

Est-ce le retour de la droite divisée ?
Dominique de Villepin lance son mouvement le 19 juin. La droite, la vraie droite, le vrai centre travaillent. Je l’ai déjà dit, mais il y a ceux qui bossent et ceux qui pérorent.