Et pendant ce temps au PS, on chante « il est temps »…

+A -A
Fabrice Cuney et François Vignal
Le 05.07.2010 à 13:22

Publicsenat.fr VOD

Ça va chauffer cet été sur les dancefloors. La convention nationale du PS à la rénovation, samedi dernier à Paris, a été l’occasion pour le parti de lancer son nouveau tube. Une chanson militante destinée à galvaniser les foules lors des meetings et à faire patienter… au standard du PS. « Il est temps », c’est le titre du morceau, a été écrit et composé par un jeune auteur-compositeur belge, Jean-Jacques Nyssen.

En voici les paroles :  « Il est temps/ Il est l'heure/ Il est temps de tourner la page/ Passez partout notre message/ Il est temps de choisir/ L'histoire qu'on veut écrire/ Chanter pour les sans voix/Donner tout ce qu'on a ».  « Révoltés, passionnés, optimistes/ En un mot disons socialistes/ De chanter haut et clair/les valeurs qui vont faire/ Une gauche solidaire/Unie et populaire ».

Samedi, la patronne du PS, Martine Aubry a montré l’exemple, frappant en rythme des mains et tapant du pied, aux côtés du sénateur David Assouline, qui esquisse un petit déhanché. « On voulait que ce soit un chant d'identité socialiste. On a retravaillé les paroles plusieurs fois. Certains termes qui avaient été proposés étaient très évocateurs ou poétiques. On a davantage insisté sur les valeurs », explique le secrétaire national en charge de la communication aux Inrocks. Reste à savoir si le morceau aura autant de succès que le lipdup de l’UMP…