Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Primaire : Hervé Mariton qualifie de « ringard » le discours de NKM

+A -A
Public Sénat
Le 09.03.2016 à 11:35

Hervé Mariton, député LR, était l’invité ce mercredi de l’émission Territoires d’infos sur Public Sénat et Sud Radio. Il a vivement réagi à la déclaration de candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet. Il fustige sa « manière assez ringarde de prendre le débat politique ».

Hervé Mariton, également candidat à la primaire de la droite et du centre et se décrivant même comme le « seul candidat rural à cette élection », n’a pas mâché ses mots au sujet de l’intervention mardi soir sur TF1 de la nouvelle candidate Les Républicains. « Quand Nathalie Kosciusko-Morizet nous dit qu’être moderne c’est être ni droite ni gauche, elle a faux, elle a gravement faux. Et ça c'est de nature, de nouveau, à induire des ambiguïtés et des malentendus dans notre société », s’insurge le député de la Drôme.

Hervé Mariton oppose alors à la candidate ses propositions de « flat tax » et de « droit du sang » qu’il ne manque pas de qualifier de « modernes et de droite ». Pour lui, Nathalie Kosciusko-Morizet commet « une faute d’appréciation ». Et de poursuivre : « Ça n'est pas une bonne manière de proposer l'avenir du pays. (...) Elle a dit hier qu'elle ne voulait ni de la droite, ni de la gauche. Je trouve que c'est une manière, en réalité, assez ringarde de prendre le débat politique ».

Et le député de la Drôme n’a épargné personne. « Je suis un peu ahuri de voir ce concours d’anciens ministres de Nicolas Sarkozy qui tout d’un coup, aujourd’hui, découvrent qu’avec Nicolas Sarkozy le compte n’y était pas », dénonce-t-il. Se revendiquant homme politique « franc », Hervé Mariton est également revenu sur sa relation « directe » avec l’ancien chef d’Etat. « Je ne lui dois rien, il ne me doit rien. Je n’ai pas été son ministre », rappelle le candidat de droite.

 
Sur le même thème :

Primaire de droite: NKM se lance dans la bataille

Nathalie Kosciusko-Morizet (Les Républicains) a profité de la Journée des droits des femmes pour présenter mardi soir sur TF1 sa candidature à la primaire...