×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus

Le programme de Hollande dévoilé «progressivement dans les prochains mois»

+A -A
Le 03.01.2012 à 15:41

Publicsenat.fr VOD

Najat Vallaud-Belkacem, l'une des porte-parole de François Hollande, a déclaré mardi que le projet du candidat PS serait connu "progressivement, dans les prochains mois", jugeant indispendable de conduire un "réquisitoire" contre la politique de Nicolas Sarkozy.

"Il se trouve que le président sortant refuse d'assumer son bilan. Donc il est indispensable pour nous à gauche que nous menions ce travail de réquisitoire contre la politique menée ces dernières années par Nicolas Sarkozy", a-t-elle déclaré, au sujet de la Lettre aux Français de François Hollande publiée mardi par Libération.

Interrogée sur le programme de M. Hollande sur Public Sénat/Radio Classique, elle a répondu: "On le connaîtra pendant les prochains mois, de façon progressive. Il n'y a pas un jour clé. Le programme sera dévoilé petit à petit".

"Le niveau de détails que vous nous demandez n'est pas forcément ce qui est attendu par les Français pour avoir envie de voter" en faveur de François Hollande, a-t-elle dit, en éludant une question sur le projet de fusion de l'impôt sur le revenu et la CSG.

"Le projet de François Hollande, on en connaît déjà les grandes lignes. Le projet socialiste reste un socle extrêmement important. Ce sont les fondamentaux", a-t-elle insisté.

Stéphane Le Foll, chargé de l'organisation de la campagne, s'est exprimé dans le même sens sur RTL. Comme on lui demandait s'il y aurait "une cérémonie" d'annonce officielle du programme du candidat PS, il a répondu : "Bien sûr que non, surtout pas". Il y aura "une présentation, au fur et à mesure, des grands éléments du projet de François Hollande", a dit l'eurodéputé.

M. Le Foll a pas ailleurs indiqué que le slogan de campagne de M. Hollande serait le titre de sa lettre aux Français, intitulé "Le changement, c'est maintenant".