×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Quand Bernard Thibault annule sa venue sur Public Sénat... au dernier moment

+A -A
François Vignal
Le 06.12.2011 à 11:41
Quand Bernard Thibault annule sa venue sur Public Sénat... au dernier moment

Une chaîne de télévision comme Public Sénat invite beaucoup d’élus et de responsables politiques. Et syndicaux. Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, était ainsi l’invité ce mardi de l’émission politique de la chaîne, Preuves par 3, depuis plusieurs semaines. 45 minutes où l’invité est interrogé en partenariat avec l’AFP par trois journalistes. L’émission est diffusée une première fois à 18 heures, puis à nouveau à 22h30. Mais exceptionnellement, la programmation change : la « diff » de 18 heures a été annulée pour cause de diffusion du vote du projet de loi de finances, au Sénat, et de l’une des conventions UMP, que Public Senat et LCP-AN diffusent. Conséquence : la CGT nous appelle hier en fin d’après-midi… pour annuler. Argument nous est tenu que les membres du syndicat avaient été prévenus de la diffusion de 18 heures pour la regarder. Tous devant leur petit écran ! Hasard – évidemment total – du calendrier, lundi soir, TF1 publie sur son site un rapport de la Cour des comptes pointant des pratiques douteuses du Comité d’entreprise de la RATP. Le lendemain, Le Parisien/Aujourd’hui en France publie en Une : « RATP : scandale au comité d’entreprise ». La CGT, avec 34% des voix, est le syndicat majoritaire à la RATP et contrôle le CE. C’est dommage, Bernard Thibault aurait sûrement aimé être interrogé sur ce sujet.