×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus

Réforme du médicament :« La transparence crée la confiance » estime Xavier Bertrand

+A -A
Caroline Deschamps
Le 23.06.2011 à 18:00

Publicsenat.fr VOD

© Public Sénat

Invité de « On refait la Séance », Xavier Bertrand est revenu sur la réforme du médicament annoncée ce jeudi. Le ministre de l’emploi, du travail et de la Santé estime qu’après le Mediator « il faut une garantie supplémentaire ». Ajoutant que « dans le vote de la loi, il faudra prévoir une évaluation complète du nouveau système tous les deux ou trois ans. » Xavier Bertrand souhaite que « les prochains législateurs dans deux ou trois ans regardent de façon plus précise si le système qui vise à changer les comportements, fonctionne comme on l’a voulu ». Car explique-t-il « il ne faut pas que les mauvaises habitudes reviennent. Voilà une garantie supplémentaire ».

Parmi les mesures envisagées, le ministre précise que « si un médicament, il n’y a pas d’avancée réelle, on ne le remboursera pas. Il faudra qu’il y ait une avancée. De même, si un médicament pose problème, on n’hésitera pas pour le sortir du marché sans avoir la main qui tremble. »

Xavier Bertrand a également évoqué les conflits d’intérêts : « On s’est posé beaucoup de questions sur les liens de l’industrie et du système de santé : chaque euro versé par l’industrie devra être déclaré et publié sur les sites internet car je pense que c’est la transparence qui crée la confiance » a-t-il précisé.

En outre, le ministre estime que « nous consommons trop de médicaments et qu’il y a trop de médicaments en France ».

Les propositions pour une refonte du médicament seront traduites dans un projet de loi au mois d’août prochain.