Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Retailleau : « Je suis favorable à l’abrogation de la loi sur le mariage pour tous »

+A -A
Par Public Sénat
Le 14.10.2014 à 20:14

Mardi soir, l’émission « Preuves Par Trois » était l’occasion de mieux connaitre le nouveau président du groupe UMP au Sénat. Le sénateur a dénoncé une « obsession anti-famille » de la gauche ajoutant qu’il était pour une abrogation de la loi sur le « Mariage pour Tous ».

Ainsi, il refuse « la sémantique » de certains élus de droite qui veulent « réécrire » la loi Taubira, et il est clair : « Pour réécrire, il faut abroger. Je suis favorable à l’abrogation. J’ai porté au Sénat la motion référendaire : on pourrait d’ailleurs soumettre aux Français, par référendum, un choix. » Le président du Conseil général de Vendée continue : « Il faut avoir un immense respect pour les êtres qui souhaitent consacrer leur amour, on peut le faire avec l’union civile. (…) Le problème de la filiation, le problème de l’adoption, débouche tôt ou tard sur la PMA et sur la GPA. » 

Autre cheval de bataille du nouveau président du groupe UMP du Sénat : la politique familiale du gouvernement Valls et les coupes dans les allocations familiales. Selon Bruno Retailleau, « c’est la fin de la politique avec une dimension universelle de la famille. (…) Notre pacte républicain, c’est aussi la politique familiale. (…) Aujourd’hui, la gauche casse les consensus, divise les Français et en plus amène l’économie française dans le trou noir. »

Après la polémique sur la gratuité des autoroutes le week-end, l’élu vendéen analyse ainsi la situation de l’exécutif : « Avant, M. Montebourg c’était un couac par mois, M. Macron, c’est un couac par semaine, quant à Mme Royal, à chacune de ses phrases, pratiquement, ça devient des couacs. (…) Tout simplement parce qu’on a un chef de l’Etat qui est sans boussole, qui n’a pas de cap, qui louvoie en permanence. (…) Ces ‘multi-couacs’, c’est tout simplement parce qu’il y a des zigzags, il y a un louvoiement et je pense que les ministres sont souvent perdus. »

N’hésitez pas à commenter sur les réseaux sociaux avec le hashtag « #PP3tv ».