Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Révision constitutionnelle : Didier Guillaume appelle Gérard Larcher à se rapprocher de l’Assemblée nationale

+A -A
Public Sénat
Le 16.03.2016 à 17:55

Lors de la discussion générale sur la révision constitutionnelle, le patron des socialistes du Sénat, Didier Guillaume a appelé solennellement le président du Sénat à réunir les présidents de groupes de la Haute-Assemblée en vue d’une réunion avec l’Assemblée nationale. Une solution, selon lui, pour obtenir la majorité des 3/5ème lors du Congrès de Versailles.

Pour Didier Guillaume, l’amendement adopté la semaine dernière par la Commission des lois du Sénat et qui vise à réintroduire la déchéance de nationalité uniquement pour les binationaux, « ne sera jamais accepté » par l’Assemblée nationale. S’il concède que le Sénat n’a pas à faire « le copié collé de l’Assemblée nationale », selon lui, « l’Assemblée nationale n’a pas, non plus, à s’aligner devant le Sénat ».

Le président du groupe PS avait récemment prévenu  qu’il ne souhaitait pas que la navette parlementaire Assemblée nationale/Sénat se multiplie. Il propose ce mercredi à Gérard Larcher de prendre les devants. « Je pense Monsieur le Président que vous devriez assez vite convoquer les présidents de groupes qui sont favorables à ce qui il y ait une réforme constitutionnelle, pour préparer une réunion avec l’Assemblée nationale (…) je pense que les parlementaires réunis en constituants ne peuvent pas sauter à la corde au gré des amendements ou des textes qui sont mis ici ou là à l’Assemblée nationale ou au Sénat ».