Romero : « Le PS déposera le 9 juin une proposition de loi ouvrant le mariage aux homosexuels »

+A -A
César Armand
Le 11.05.2011 à 19:10

Le conseiller régional d’Ile-de-France apparenté PS  revient sur le rapport de SOS-Homophobie qui constate une hausse sans précédent  des agressions à caractère homophobe. Interview.

Vous publiez 17 mai, à l’occasion de la Journée mondiale contre l’Homophobie, Homopoliticus, un récit sur les relations entre les politiques et les  droits des homosexuels. En 2010, les agressions physiques contre les gays ont augmenté de 43 %. Comment combattre ce fléau ?
Il n’y a plus d’engagement national, il y a une hiérarchie dans les discriminations depuis que la Cour de Cassation a estimé que les propos de Christian Vanneste relevaient de la liberté d’expression.

A partir de ce moment-là, quand on commence à dire comme le député UMP du Nord que les homos sont inférieurs aux hétéros, il ne faut pas s’étonner que des gens aillent jusqu’au bout et agressent des personnes.

Du temps de Jospin, de Raffarin, et de Villepin, il y avait une vraie préoccupation. Or, depuis 4 ans, la question est quasi absente de l’agenda politique ; je le regrette...

Toujours d’après le rapport de SOS-Homophobie,  les insultes sur Internet ont également augmenté de 68 %. Comment concilier dans ce cas liberté d’expression et les dérives intolérantes de ce type ?
C’est quelque chose d’inquiétant. J’ai mis une série d’insultes que j’ai reçue à la fin de mon livre. J’ai fini de les noter, mais tout cela ne fait que s’amplifier.

J’étais à l’enterrement de Bernard Stasi ce matin, et sur le site Web d’un grand quotidien, les internautes se sont défoulés. La Toile est en effet devenue un endroit idéal. Poursuivre ça coûte cher : ces gens-là en profitent, jouent là-dessus avec des pseudos.

La question est donc bien : comment faire ? La liberté d’expression s’arrête quand on remet en cause l’intégrité. Il y a beaucoup de laxisme sur Facebook : sur ma page « Fan », j’ai 6 000 supporteurs, et je ne peux me rendre compte de tout ce qui se dit, tout ce qui s’écrit…

Vous avez été à l’UMP, vous êtes élu à la région apparenté PS. Le projet des socialistes vous satisfait-il sur les droits des homosexuels ?
J’ai envoyé un questionnaire à tous les partis politiques. Pour le PS, à la Convention égalité, ils se sont tous engagés sur le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels : c’est un vrai progrès ! Ca ne leur a posé aucun problème ! En 2012, les choses peuvent avancer.

De plus, le groupe socialiste va déposer le 9 juin à l’Assemblée une proposition pour ouvrir le mariage aux individus de même sexe.