×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus

Les sénateurs UMP «ont fait une faute politique» en se retirant des états généraux, selon Jean-Pierre Bel

+A -A
Par Public Sénat
Le 05.10.2012 à 10:14

Publicsenat.fr VOD

Le président PS du Sénat Jean-Pierre Bel était l’invité du 22 heures de Public Sénat jeudi soir. Interrogé sur la décision des sénateurs UMP de se retirer des états généraux de la démocratie territoriale car « tout est déjà décidé », il a dénoncé leur décision.

« Je crois qu’ils ont fait une faute politique » affirme le sénateur de l’Ariège. « Je suis très étonné de la décision du président du groupe UMP de ne plus participer. Puisque tout de même, ils ont participé aux états généraux depuis le début même s’ils avaient demandé de repousser le démarrage de ces états généraux, ce à quoi j’ai accédé. Ils ont participé à la rédaction de ce questionnaire, ils étaient membres du comité de pilotage des états généraux qui avait une ambition, c’est de faire dans le pluralisme » affirme le président du Sénat.

Il ajoute : « Je pense qu’en termes de courtoisie républicaine, il y a un vrai problème. Moi j’étais invité jusqu’au dernier moment par Nicolas Sarkozy à venir parler avec lui le 17 février, à quelques mois de l’élection présidentielle. Nous étions convoqués à l’Elysée pour nous expliquer que les collectivités territoriales coûtaient trop cher ».