Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

VOD : A la recherche de Bernard Maris, portrait d'un anti-économiste

+A -A
Pierre BONTE-JOSEPH
Le 04.01.2016 à 17:27

« À la recherche de Bernard Maris » est un documentaire à deux voix, réalisé par Hélène Fresnel, sa dernière compagne et sa consoeur Hélène Risser.

Pour des raisons de droits, la vidéo du documentaire n'est peut-être plus disponible actuellement.
Retrouvez tous nos documentaires en accès gratuit >>

Enquête sur les influences souterraines, les univers, les êtres qui ont nourri la réflexion de l’économiste, journaliste et écrivain qu’était Bernard Maris, ce documentaire révèle la démarche singulière de cet auteur « anti économiste » qui s’exprima dans les amphithéâtres des facultés mais aussi dans les pages de Charlie Hebdo, sur les ondes de France Inter et dans de nombreux livres.

Il raconte aussi l’originalité d’un homme qui s’inspira de la psychanalyse pour penser le capitalisme et trouvait que la littérature racontait mieux le monde que les experts de sa discipline. Le 7 janvier 2015, les frères Kouachi l’ont assassiné d’une balle dans la tempe alors qu’il défendait « Soumission », le dernier roman de Michel Houellebecq, lors de la conférence de rédaction hebdomadaire de Charlie-Hebdo.  

Economiste, membre de l’association altermondialiste Attac mais aussi du Conseil général de la Banque de France, professeur d’université, rédacteur en chef et journaliste à Charlie-Hebdo, homme politique, chroniqueur sur France-Inter, acteur, essayiste et romancier, Bernard Maris menait plusieurs vies à la fois. Hélène Fresnel et Hélène Risser cherchent à comprendre sa complexité. Elles s’efforcent de montrer que ses facettes kaléidoscopiques faisaient l’originalité de sa réflexion et alimentaient sa créativité.

Au fil d’entretiens avec ceux qui l’ont connu (l’écrivain Emmanuel Carrère, Riss, directeur de Charlie-Hebdo, l’ancien président du Sénat Jean-Pierre Bel, les journalistes Philippe Labarde et Patricia Martin, le psychanalyste Henri Sztulman, le poète et ambassadeur de la Palestine Elias Sanbar…) qui l’ont côtoyé, aimé et parfois critiqué, à l’aide d’extraits de films auxquels il a participé et qu’il appréciait, d’interviews qu’il a accordées à la télévision, à la radio, le documentaire éclaire tous les apparents paradoxes d’un homme secret et énigmatique.

Le film se présente sous la forme d’une double narration : Hélène Risser mène une enquête à distance ; Hélène Fresnel qui a partagé la vie de Bernard Maris s’intéresse aux ressorts intimes. A partir d’archives et d’illustrations imaginées par Catherine Meurisse, amie de Bernard Maris et dessinatrice à Charlie-Hebdo scandent la narration, articulée autour de quatre chapitres : 

« Le 7 janvier et après… » relate les événements qui ont précédé l’attentat avec un retour à la chapelle où s’est déroulée la cérémonie des obsèques.
« A nous deux, maintenant ! »  La Vie Parisienne et la politique de la pensée » revient sur la construction de la réflexion économique et politique, le départ progressif de Toulouse et l’arrivée à Paris où Bernard Maris se lança brièvement en politique, chez les écologistes, avant de se déclarer déçu par la gauche, sa famille politique, dans un essai critique. « Bernard Maris et Oncle Bernard : Docteur Jekyll et Mister Hyde ? » se penche sur les contradictions apparentes, les liens avec la psychanalyse, la complexité de l’homme et de l’intellectuel. « Des zarzauxlettres » part de la passion de Bernard Maris pour Charlie-Hebdo pour sonder sa libération et son ouverture progressive vers les arts et la littérature avant d’explorer la question de l’héritage intellectuel, de la transmission et de la filiation