Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Zika : la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin relativise la recommandation de Marisol Touraine

+A -A
Par Public Sénat
Le 29.01.2016 à 10:49

Invitée de Territoires d’Info vendredi matin sur Public Sénat et Sud Radio, la ministre des Outre-Mer, George Pau-Langevin, interrogée sur l’épidémie de Zika, a relativisé la recommandation de Marisol Touraine aux femmes enceintes de différer d'éventuels voyages dans les Antilles et en Guyane.

« La particularité du Zika par rapport à la Dengue ou au Chikungunya, qui sont un peu des maladies similaires, c'est qu'on suspecte un risque de malformations pour les bébés. Donc c'est vrai qu'il faut être prudent, mais à mon sens une femme (enceinte) qui met du produit anti moustique, qui dort avec une moustiquaire ou avec une clim' fraîche, elle a un risque très limité », a déclaré George Pau-Langevin.

« Moi, il me semble qu'il n'y a pas des solutions aussi drastiques (à prôner) que de dire n'allez pas dans les Antilles-Guyane », a insisté la ministre, qui « rappelle que la Réunion n'est absolument pas concernée ».

Jeudi, la ministre de la Santé Marisol Touraine a « fortement » recommandé aux femmes enceintes de différer d'éventuels voyages aux Antilles ou en Guyane. Cette épidémie touche actuellement une partie des Antilles et de l'Amérique du Sud, notamment en Guyane et au Brésil où les autorités sanitaires ont constaté une augmentation importante du nombre de bébés affectés de microcéphalie, une diminution du périmètre crânien.

Jacqueline Sauvage : la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin « espère » la grâce présidentielle

Interrogée sur le cas de Jacqueline Sauvage, condamnée à 10 ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent, George Pau-Langevin souhaite que François Hollande décide de gracier Jacqueline Sauvage. « C’est vrai que c’est une histoire qui est tragique. Pendant de longues années, la vie de cette femme a été un calvaire avec un mari violent avec elle et ses filles. J’espère que le Président trouvera la bonne solution. Je sais que par principe, il n’est pas très favorable aux grâces individuelles. Mais j’espère que dans ce cas là on trouvera la possibilité pour que le calvaire de cette femme s’arrête » souligne la ministre. « J’espère qu’on va pouvoir trouver la bonne solution pour gracier cette femme, qu’elle puisse sortir de prison dans des délais raisonnables » ajoute George Pau-Langevin. Regardez :

François Hollande reçoit ce vendredi à l’Élysée les filles et les avocates de Jacqueline Sauvage. Sylvie, Carole et Fabienne Marot, les filles de Jacqueline Sauvage, ainsi que ses avocates, Maîtres Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta, seront reçues à 16h30 a annoncé jeudi l’Élysée dans un communiqué.