Villepin « effrayé » par la campagne de Sarkozy et les « gages à l'extrémisme »