[Info Public Sénat] Mort de Samuel Paty : le Sénat va lancer une enquête, annonce le président de la commission des Lois

Dans une lettre publiée mardi sur le site Factuel, la sœur de Samuel Paty, Mickaëlle Paty, a demandé à Gérard Larcher et François-Noël Buffet, respectivement président du Sénat et président de la commission des Lois, d’ouvrir une commission d’enquête sur « les dysfonctionnements qui ont conduit à l’assassinat » de son frère le 16 octobre 2020. Mercredi, Gérard Larcher a souhaité que cette demande soit examinée avec « attention » et « empathie respectueuse. »
Louis Mollier-Sabet

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Nous ne pouvons pas laisser une famille dans l’ignorance »

Ce jeudi, François-Noël Buffet confie au micro de Public Sénat que le Sénat se saisira bien de la question. « J’ai reçu sa lettre, je vais prendre contact avec elle assez rapidement et lui répondre. Nous allons réfléchir à une façon de répondre favorablement à sa demande. Nous ne pouvons pas laisser une famille dans l’ignorance, en tout cas nous avons besoin d’avancer. Nous allons prendre des initiatives très rapidement dès la semaine prochaine », détaille le président de la commission des Lois.

Jusqu’à lancer une commission d’enquête, qui ne pourrait pas concerner les faits de l’enquête judiciaire ? « Il y aura en tous les cas, si ce n’est une commission d’enquête, un moyen d’éclaircir la situation. Ça s’appellera commission d’enquête ou mission d’information, il y a des conditions à tout cela. Mais bien sûr qu’il faut répondre à sa demande, et le plus vite possible. Je ne suis pas sûr qu’on y arrive d’ici la fin de la session pour être très franc, mais on va prendre en compte sa demande », a-t-il précisé.

Dans tout les cas, l’enquête du Sénat devrait plutôt concerner d’éventuels dysfonctionnement des pouvoirs publics dans ce dossier.

Pour aller plus loin

Dans la même thématique

Parlement europeen – European parliament
10min

Institutions

UE : le Parlement européen s’offre un marathon pour sa dernière session

A moins de 50 jours des élections européennes, qui se tiendront en France le 9 juin, les députés se réunissent une dernière fois à Strasbourg, afin d’entamer une semaine marathon de votes. Au programme, pas moins de 89 textes législatifs seront examinés par les élus, qui viendront s’ajouter aux 359 déjà votés depuis le début de la législature en 2019. Pour autant, la plupart des textes, longuement négociés par les différentes institutions européennes ces derniers mois, devraient permettre d’éviter des débats qui s’éternisent.

Le

Frankfurt, European Central Bank Building
5min

Institutions

Elections européennes : quel est le rôle du Président du Parlement ?

Véritable sanctuaire législatif du processus institutionnel européen, le Parlement européen a, depuis 1979, date de son élection au suffrage universel direct, consolidé son rôle en acquérant un pouvoir de décision et de contrôle vis-à-vis de la Commission. De fait, après chaque élection, le Parlement désigne un nouveau président pour une durée de deux ans et demi, soit la moitié d’une législature. Mais quel est son rôle ?

Le

Brussels: EU institutions
2min

Institutions

Elections européennes : combien y-a-t-il d’eurodéputés par pays ?

Le 9 juin prochain, les Français se rendront aux urnes afin d’élire leurs députés européens. Les dernières échéances européennes n’ont mobilisé que 50,12 % d’électeurs français en 2019. Pourtant, les bulletins français pèsent lourd dans la balance du Parlement européen. À eux seuls, nos eurodéputés composent 11,25% de l’institution, largement de quoi orienter la couleur politique ! Mais comment s’organise la répartition des sièges par État membre ?

Le