Européennes : Nicolas Schmit salue la reconnaissance de l’État de Palestine par l’Espagne, l’Irlande et la Norvège

Le 22 mai, l'Espagne, l'Irlande et la Norvège ont officiellement reconnu l’État de Palestine. Alors que l’Union européenne reste divisée sur la question, le commissaire européen, Nicolas Schmit, estime dans l’émission « Ici l’Europe » qu’il s’agit là d’une « bonne décision ».
Lauralie Margalejo

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

C’est une des lignes de fracture du débat des élections européennes. Faut-il ou non reconnaître la Palestine comme un État à part entière ? Faut-il suspendre les accords commerciaux qui lient l’Union européenne et Israël ?

Désigné tête de liste du parti socialiste européen le luxembourgeois Nicolas Schmit salue l’initiative prise récemment par l’Espagne, l’Irlande, et la Norvège de reconnaître l’existence de la Palestine. Pour celui qui pense que « la seule voie, est de relancer une initiative de paix basée sur deux États » il s’agit d’une « bonne décision », avant d’appeler l’Europe à lever « la voix par rapport à un gouvernement -israélien- qui ne respecte plus rien ; ni les décisions ou les résolutions internationales, ni d’ailleurs le droit international, et notamment le droit des populations civiles ».

L’offensive du 7 octobre : « un crime impardonnable »

Interrogé sur la situation au Proche-Orient après les récents bombardements des camps de réfugiés de Rafah par l’armée israélienne, Nicolas Schmit a tenu d’abord à rappeler que les événements du 7 octobre constituent « un crime impardonnable » perpétré par « une organisation terroriste : le Hamas ». Deuxième chose fondamentale pour le candidat à la succession d’Ursula von der Leyen, la question des otages : « plus d’une centaine de personnes sont toujours retenues, dont on ne sait pas qui est mort ou qui est vivant. »

Néanmoins, le commissaire européen sortant estime que « la riposte du gouvernement israélien, largement d’extrême droite, est absolument condamnable », et alerte sur la situation humanitaire désastreuse dans l’enclave palestinienne : « on apprend tous les jours de nouveaux bombardements de civils, de camps de réfugiés ». Pour le candidat à la présidence de la Commission, enfin, « les déplacements de population à Gaza sont perpétuels » ; tandis que « les personnes n’ont plus d’approvisionnement ni en eau, ni en nourriture. »

L’intégralité de l’émission est disponible en replay.

Dans la même thématique

Trait-d-union-V2
1min

International

[Podcast] Trait d’Union – Immigration : le double jeu du Hongrois Viktor Orbán

Aujourd’hui, nous partons dans la Hongrie barricadée de Viktor Orbán. En 2015, le pays a commencé à ériger des murs à ses frontières : 175km de barbelés entre la Hongrie et la Serbie, des clôtures, des caméras de vidéos surveillance, des contrôles de police renforcés. Voici ce que disait même le premier ministre en 2018 : “Je pense que les gens veulent deux choses. La première c’est aucun migrant en plus. Stoppons-les. La seconde pour ceux qui sont chez nous, c’est renvoyons-les dans leur pays.” Sauf qu’au-delà des discours populistes, il y a les actes… et depuis quelques temps, la Hongrie pratique “l’immigration choisie”… pour soutenir son économie fragile. Matias Arraez, journaliste pour Public Sénat, rentre de reportage, il était à Budapest et il va nous raconter tout cela. Vous souhaitez soutenir Trait d’Union ou en savoir plus ? Rendez-vous sur www.traitdunionpodcast.com

Le

Trait-d-union-V2
1min

International

[Podcast] Trait d’Union – Relancer la défense européenne, ça veut dire quoi ?

Donald Trump a prévenu, s’il est réélu, il n’aidera pas les pays de l’OTAN qui n’investissent pas au moins 2% de leur PIB dans la défense. Une petite phrase de campagne qui a fait comme un électrochoc en Europe. Et si les États-Unis lâchaient l’Union européenne ? Entre ces déclarations de désengagement et la guerre sur le continent européen, beaucoup appellent à développer la défense européenne… En quoi ça consiste ? C’est ce qu’on va voir dans cet épisode…. Avec Philippe Perchoc, chef Europe de IRSEM : l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole Militaire Vous souhaitez soutenir Trait d’Union ou en savoir plus ? Rendez-vous sur www.traitdunionpodcast.com

Le

Européennes : Nicolas Schmit salue la reconnaissance de l’État de Palestine par l’Espagne, l’Irlande et la Norvège
4min

International

« L’Europe n’est plus un continent de paix » : à l’Assemblée, Zelensky dresse un parallèle entre la guerre en Ukraine et la Seconde Guerre mondiale

Invité à prononcer un discours devant l’Assemblée nationale, le président ukrainien a remercié la France pour son soutien, après l’annonce de l’envoi de Mirage. « Pour la paix juste, il faut plus », a tout de même souligné Volodymyr Zelensky, affirmant que la guerre en Ukraine « a désormais pour l’Europe la même signification existentielle » que la Seconde guerre mondiale.

Le

Européennes : Nicolas Schmit salue la reconnaissance de l’État de Palestine par l’Espagne, l’Irlande et la Norvège
6min

International

Emmanuel Macron annonce l’envoi d’avions Mirage 2000 à l’Ukraine et la formation de « 4500 soldats »

Le chef de l’Etat a annoncé l’envoi de plusieurs avions de chasse français Mirage 2000-5 « d’ici la fin de l’année » à l’Ukraine, et la formation de pilotes sur notre territoire. « Rien d’extraordinaire », minimise le sénateur LR Cédric Perrin, président de la commission des affaires étrangères et des forces armées du Sénat, soulignant que les Pays-Bas ont déjà promis des F 16.

Le