Israël : Roger Karoutchi annonce plusieurs déplacements de parlementaires français dans les semaines à venir

Le président du groupe d’amitié France-Israël, Roger Karoutchi (LR) a annoncé plusieurs déplacements de parlementaires français en Israël dans les semaines à venir dont un, dans les territoires palestiniens avant Noël.
Rédaction Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Tout ce qu’on pourra faire pour apaiser la situation sera bienvenu », a déclaré, au micro de Public Sénat, le président du groupe d’amitié France Israël, Roger Karoutchi (LR). Le sénateur des Hauts-de-Seine a annoncé « que des déplacements de parlementaires français étaient prévus dès la semaine prochaine en Israël. Il y a un déplacement de prévu avec le président du Sénat, un peu avant Noël, en Israël et dans les territoires palestiniens », a-t-il détaillé.

Alors que le gouvernement israélien a approuvé l’accord prévoyant la libération de 50 otages en échange de la libération de prisonniers palestiniens et d’une trêve de quatre jours dans la bande de Gaza, Une opération de parrainage, nommée « 1 parlementaire, 1 otage », a eu lieu ce mercredi, au Sénat. « Sénateurs, députés, députés européens, de tous bords politiques, nous allons parrainer un otage, le suivre, voir s’il est libéré. S’il ne l’est pas, le suivre pour demander sa libération et faire pression », a expliqué Roger Karoutchi.

Le sénateur regrette l’absence, pour le moment, « d’hommage aux morts Français ». « Il y a eu 40 morts français dans les attaques du Hamas. Je m’étonne qu’il n’y ait pas eu d’hommage »

 

Dans la même thématique

Israel Palestinians
5min

International

Gaza : « Empêcher une population civile de se nourrir, au même titre que tirer dessus, est un crime de guerre »

À Gaza, une distribution d’aide alimentaire a viré à l’émeute jeudi, faisant une centaine de morts, selon le Hamas qui accuse l’armée israélienne d’avoir ouvert le feu sur la foule. De son côté, la France réclame l’ouverture d’une « enquête indépendante ». Interrogé par Public Sénat, Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des Universités, spécialiste de la question palestinienne, évoque « la situation de désespérance humanitaire » dans la bande de Gaza.

Le