Aimé Césaire : vie et oeuvre d’un poète-député

Aimé Césaire : vie et oeuvre d’un poète-député

Il y a 10 ans disparaissait Aimé Césaire, écrivain engagé, poète et homme politique français. Maire de Fort-de-France pendant 56 ans, député de la Martinique pendant 48 et fondateur du mouvement littéraire de la négritude, Aimé Césaire a marqué à jamais l'histoire de la France. Public Sénat revient sur la vie inspirante de l’auteur du « Cahier d’un retour au pays natal ».
Public Sénat

Par Amélia Morghadi

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Né en 1913 à Basse-Pointe, Aimé Césaire rejoint Paris dans l´entre-deux-guerres pour y faire ses études. En septembre 1931, il arrive en tant que boursier dans la classe d’hypokhâgne du lycée Louis-le-Grand. Dans les couloirs du prestigieux lycéen parisien,  il rencontre  Léopold Sédar Senghor, futur président du Sénégal, qui sera son compagnon de route et son ami.

Léopold Sedar Senghor et Aimé Césaire
Léopold Sedar Senghor et Aimé Césaire

 

Senghor,  « L’étudiant noir » et la négritude

Après avoir réussi le concours de l’Ecole Normale Supérieur, Aimé Césaire se plonge dans la littérature et se découvre un grand engagement humaniste. Avec  d'autres jeunes écrivains noirs francophones, il comprend l´importance de parler d´une conscience noire, et de développer un réseau d’intellectuels noirs.

 En compagnie de Léon-Gontran Damas, de Léopold Senghor, il créé la  revue « L’étudiant noir », dans laquelle il va développer le concept de « négritude ». Concept qui deviendra un mouvement littéraire revendiquant les valeurs intellectuelles et culturelles de « l'homme noir ». Césaire entend lutter contre la tentative d'assimilation culturelle de la France par rapport aux colonies, et promouvoir la culture africaine.

A la fois poète, penseur et homme d’action, le destin d’Aimé Césaire bascule au moment de la Seconde guerre mondiale. Le conflit boulverse sa vie, il quitte Paris pour rejoindre sa Martinique natale.Il devient professeur, il enseigne avec sa femme Suzanne, au Lycée Victor Schoelcher et publie son chef d'œuvre « Cahier d'un retour au pays natal ».  

 

La naissance du mouvement de " La Negritude "
03:26

Mais fervent anticolonialiste, le professeur est vite rattrapé par la politique et devient maire de Fort-de-France pour pouvoir agir réellement.

Un poète à l'Assemblée

Dans la même année, il devient député du Parti communiste avant de fonder en 1956 le Parti progressiste martiniquais. Il conservera son mandat pendant près de 48 ans. Il sera par la suite apparenté socialiste.
Aimé Césaire va notamment bourleverser le rapport de la France avec ses anciennes colonies d’outre-mer, en faisant voter une loi qui les reconnait comme des départements français.

Le poète-député luttera toute sa vie pour la reconnaissance d'une égalité entre les hommes et pour mettre la culture à la portée du peuple. Son oeuvre littéraire, militante et poétique, a profondément marqué l'imaginaire français et francophone.

Aimé Césaire à l'Asssemblée
01:41

« Césaire, le prix de la Liberté », un docu-fiction à retrouver sur Public Sénat.

Dans la même thématique

Aimé Césaire : vie et oeuvre d’un poète-député
3min

Politique

Crise agricole : « 80% des engagements sont tenus ou en passe d’être tenus », affirme Gabriel Attal

Interrogé par François Patriat, président du groupe RDPI (majorité présidentielle) au Sénat sur la crise agricole, le Premier Ministre a reconnu une situation difficile pour les agriculteurs français, déplorant « un malaise, une détresse, une exaspération qui vient de loin », tout en se réjouissant de la réponse apportée par le gouvernement à travers les 62 engagements promis lors de sa conférence de presse début février.

Le

Aimé Césaire : vie et oeuvre d’un poète-député
2min

Politique

Prix planchers dans l’agriculture : « Si on ne supprime pas la surtransposition des normes, le prix garanti sera un échec », estime Marine Le Pen

Ce 28 février, Marine Le Pen était en visite au Salon de l’agriculture. L’occasion pour la présidente du groupe RN à l’Assemblée de réagir aux dernières annonces d’Emmanuel Macron pour faire face à la crise agricole. Sans certaines conditions, elle estime que l’instauration de prix planchers pourrait conduire à « la ruine de l’agriculture ».

Le