Antisémitisme : Patrick Kanner appelle à « une vigilance absolue »

Antisémitisme : Patrick Kanner appelle à « une vigilance absolue »

Solennel, le président du groupe PS du Sénat s’insurge du meurtre de Mireille Knoll et dénonce la recrudescence des actes antisémites en France. « Une vigilance absolue doit être aujourd’hui mise en œuvre », appuie-t-il.
Public Sénat

Par Héléna Berkaoui

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le meurtre de Mireille Knoll – une octogénaire, rescapée de la Shoah – brûlée et poignardée dans son appartement parisien a soulevé l’émoi des parlementaires. Deux hommes ont été mis en examen, le parquet a retenu le mobile antisémite. Le président du groupe socialiste, Patrick Kanner, dénonce « une recrudescence » de l’antisémitisme « qui est tout à fait inacceptable dans le pays des droits de l’homme ».    

« La rue des Rosiers, la rue Copernic ça nous semble très loin mais regardez Ilan Halimi, regardez Sarah Halimi, regardez l’école Ozar Hatorah, regardez ce qui s’est passé encore hier ou avant-hier pour Madame Mireille Knoll ! »,  s’alarme le sénateur socialiste qui souligne qu’une « vigilance absolue doit être, aujourd’hui, mise en œuvre ». Et de rappeler que « l’antisémitisme est un acte contre toutes nos valeurs » et « une atteinte aux valeurs de la République ».  

« Pour l’instant, l’heure et à l’hommage national qui aura lieu demain »

« Pour l’instant, l’heure est à l’hommage national qui aura lieu demain »
01:34

S’exprimant au sujet des attentats qui ont endeuillé les villes de Trèbes et de Carcassonne, Patrick Kanner a salué « l’acte héroïque » du Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame. « Nous sommes en résistance par rapport aux attaques qui se sont aujourd’hui multipliées et qui montrent que nous sommes encore sous la menace du terrorisme », affirme le sénateur socialiste. Contrairement à une partie de la droite, dont Marine Le Pen et Laurent Wauquiez, le sénateur n’appelle pas à l’expulsion ou l’enferment des « fichés S ». « Être fiché S ne veut pas dire pour autant être un potentiel terroriste », rappelle-t-il. Le Premier ministre l’a également rappelé en séance : la fiche S est un outil de police, elle n’est pas un élément de preuve.

« On ne peut pas mettre sous surveillance permanente 10 000, 15 000, 20 000 personnes qui aujourd’hui font l’objet d’un suivi », souligne également le sénateur socialiste. « Il faut accepter, non pas qu’il y ait des défaillances, mais qu’il y ait des adaptations en fonction de chaque situation et malheureusement ce personnage est passé au travers du filet instauré par les pouvoirs publics français », affirme Patrick Kanner.

Dans la même thématique

Antisémitisme : Patrick Kanner appelle à « une vigilance absolue »
7min

Politique

Panthéonisation du résistant communiste Missak Manouchian : « Vous entrez ici en soldat avec vos camarades », salue Emmanuel Macron

« La France reconnaissante vous accueille », a déclaré le président de la République pour la panthéonisation de Missak Manouchian et de sa femme Mélinée, lors d’une cérémonie émouvante. A travers lui, ce sont ses 23 compagnons d’armes fusillés par les nazis, et tous les Francs-tireurs et partisans - main-d’œuvre immigrée, les FTP-MOI, à qui la France rend hommage. « La France de 2024 se devait d’honorer ceux qui furent 24 fois la France », a affirmé Emmanuel Macron.

Le

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le

Antisémitisme : Patrick Kanner appelle à « une vigilance absolue »
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le