Bayrou “espère des évolutions” dans le programme de Fillon

Bayrou “espère des évolutions” dans le programme de Fillon

François Bayrou, président du MoDem, a dit dimanche "espérer des évolutions" dans le programme "récessif" de François Fillon,...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

François Bayrou, président du MoDem, a dit dimanche "espérer des évolutions" dans le programme "récessif" de François Fillon, dont plusieurs volets sont contestés jusque dans son propre camp, notamment ce qui concerne la sécurité sociale.

"Pour l'instant, le projet est un projet que je considère comme risqué pour l'unité de la société française et son redressement", a fait valoir le dirigeant centriste sur BFM TV.

"Je ne suis pas le seul" à émettre ces doutes, a-t-il ajouté, relevant qu'"y compris dans le camp de François Fillon, des gens le disent mezza voce". "C'est important de voir s'il y a des évolutions possibles", a expliqué M. Bayrou, qui a dit "espérer" ces évolutions.

M. Bayrou, candidat à trois reprises à l'élection présidentielle, dira début 2017 s'il est à nouveau candidat. "Nous sommes devant le plus étonnant bazar politique qu'on ait vu depuis très, très longtemps, il faut que tout cela se décante", a-t-il expliqué.

M. Fillon a pris comme modèle l'ancienne dirigeante britannique Margaret Thatcher. "Thatcher, c'est une politique massivement déflationniste, de ralentissement de l'activité", a souligné M. Bayrou.

"Ma crainte, c'est qu'il (le programme de M. Fillon) soit récessif, qu'il fasse baisser l'activité au lieu de faire monter l'activité", a expliqué M. Bayrou.

Dans la même thématique

Bayrou “espère des évolutions” dans le programme de Fillon
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le