Berges rive droite à Paris: la Région IDF (LR) propose d’autres scénarios

Berges rive droite à Paris: la Région IDF (LR) propose d’autres scénarios

Valérie Pécresse, présidente LR de la Région Ile-de-France, a présenté jeudi trois scénarios alternatifs à la piétonnisation...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Valérie Pécresse, présidente LR de la Région Ile-de-France, a présenté jeudi trois scénarios alternatifs à la piétonnisation controversée des voies sur berges rive droite à Paris voulue par Anne Hidalgo (PS), qu'elle conteste et où "la pollution s'aggrave".

"Nous voulons être constructifs", a indiqué devant la presse Mme Pécresse en présentant trois scénarios, encore à enrichir, portant des propositions "plus douces, plus progressives et plus équilibrées" que le projet parisien pris "sans aucune concertation".

Ces projets ont pour "principes" d'études "moins de circulation, moins d'embouteillages et plus de place pour les piétons, les vélos et les transports en commun", indique l'étude signée de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme (IAU) de la Région Île-de-France.

Ces scénarios prenant en compte les quais hauts et les berges, mêlent voies piétonnes, pistes cyclables, voie pour un bus électrique et voies pour voitures, classiques ou "apaisées" à 30 km/h maximum.

Ils seront présentés au fur et à mesure de leur avancement lors des comités de suivi de la piétonnisation des berges, mis en place par le préfet de police de Paris.

La Région a par ailleurs présenté le troisième rapport d'étape du comité d'évaluation qu'elle a mis en place, avec associations, organismes de transports, agences de mesures, etc, sous la présidence du professeur Pierre Carli, médecin-chef du Samu de Paris.

Le rapport constate un "impact négatif sur la circulation qui se confirme" en centre-ville et une augmentation des nuisances sonores "surtout la nuit", a indiqué M. Carli.

Par ailleurs, les chiffres d'AirParif, l'agence de mesure de la pollution de l'air, montrent une "détérioration de la qualité de l'air, sans qu'il soit possible de dire précisément pourquoi", effets de la piétonnisation, météo, etc, dit-il.

Le rapport note une augmentation des émissions polluantes quand les voitures ralentissent, sous "l'effet de la congestion".

Souhaitée par la maire de Paris pour lutter contre la pollution de l'air, la fermeture de la voie Georges-Pompidou interdit aux voitures depuis l'été 2016 3,3 km du quai bas le long de la Seine, de l'entrée du tunnel des Tuileries (Ier arrondissement) à la sortie du tunnel Henri-IV (IVe).

Elle suscite depuis une bataille de chiffres, scrutés par quatre observatoires différents (Ville, État, Région et Métropole du Grand Paris). Il y a deux jours, la Ville notait ainsi que le trafic se réduisait et que la pollution ne s'aggravait pas.

Dans la même thématique

Berges rive droite à Paris: la Région IDF (LR) propose d’autres scénarios
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le