Budget 2023 : les parlementaires écolos font leurs propositions pour placer les collectivités au cœur de la transition

Budget 2023 : les parlementaires écolos font leurs propositions pour placer les collectivités au cœur de la transition

Les écologistes ont tenu une conférence de presse mercredi 16 novembre, à la veille de l’arrivée du projet de loi de finances 2023 (PLF) au Sénat, assurant le passage de témoin entre l’Assemblée nationale et la Chambre haute. Objectif prioritaire pour les sénateurs écolos : porter à nouveau leurs amendements sur la rénovation énergétique, votés à l’Assemblée, mais supprimés par le gouvernement qui avait alors utilisé le 49.3.
Public Sénat

Par Emo Touré

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le projet de loi de finances 2023 ? « Un recyclage budgétaire », a regretté le sénateur écologiste Daniel Breuiller, lors de la présentation par son groupe ce mercredi de 15 mesures pour le budget 2023. Objectif des élus : reprendre les propositions des députés écologistes, et porter des amendements, précédemment votés à l’Assemblée nationale puis supprimés avec l’utilisation du 49.3 par l’exécutif.

Si le chantier prioritaire concerne la rénovation énergétique des bâtiments, la députée Éva Sas a réaffirmé les trois axes portés par les écologistes : un plan Marshall pour la rénovation, avec une augmentation de Ma Prim Renov’jusqu’à 9 milliards pour mettre fin aux passoires thermiques ; l’application d’une fiscalité « plus juste » et écologiste avec l’ISF climatique, et l’accompagnement des collectivités locales « à l’aide de leviers fiscaux ».

Certaines des mesures reprennent les suggestions de la Convention Citoyenne pour le Climat, une assemblée de citoyens français constituée en octobre 2019 à l’origine de 149 propositions, « pas forcément reprises par le gouvernement ». « Il y a beaucoup de communication [sur l’écologie], mais dans les faits, le gouvernement fait l’inverse », a affirmé la députée de la 8e circonscription de Paris.

Il faut « respecter l’autonomie des collectivités », affirme le sénateur Daniel Breuiller

« Sur la question de la transition écologique […] on a besoin de laisser de l’autonomie aux collectivités », a plaidé le président du groupe écologiste du Sénat, Guillaume Gontard. Indexation de la dotation globale de fonctionnement (DGF) sur l’inflation, augmentation des fonds d’aide aux collectivités territoriales, les élus écologistes ont défendu « l’autonomie » de ces dernières. Déplorant les « contraintes » imposées par le nouveau contrat de confiance présent dans le PLF, les sénateurs plaident pour la création de « fonds vert propres », loin du « recyclage budgétaire » de l’exécutif.

 

Lire notre article : « Fonds vert » : les territoires incités à accélérer sur la transition écologique

Reste à voir si le combat est perdu d’avance. « On espère que le gouvernement ne va pas simplement utiliser le 49.3, en sélectionnant les amendements de leurs choix », a déclaré Daniel Breuiller. Pour les élus, tout dépendra « des choix de la majorité sénatoriale », car le gouvernement « ne pourra pas avoir raison tout seul ».

Dans la même thématique

TotalEnergies
2min

Environnement

TotalEnergies visé par une plainte pour « homicide involontaire » : « Cela conforte ce qu'ont dit les scientifiques et les ONG que nous avons auditionnés »

Trois ONG et huit personnes victimes de catastrophes climatiques portent plainte contre TotalEnergies, notamment pour homicide involontaire et mise en danger de la vie d’autrui. Une nouvelle affaire qui intervient à quelques semaines de la fin de la commission d’enquête sénatoriale sur le groupe pétrolier.

Le

Budget 2023 : les parlementaires écolos font leurs propositions pour placer les collectivités au cœur de la transition
3min

Environnement

Véhicules électriques : « Notre infrastructure est encore sous-développée au niveau européen », concède le commissaire européen au climat

D’ici 2035, l’Union européenne s’est engagée à ne plus produire de véhicules thermiques neufs dans tous ses États membres. Un engagement qui accuse de lourds retards, pointés du doigt par un récent rapport de la Cour des comptes européenne. Auditionné par les parlementaires, Wopke Hoekstra s’est pourtant montré optimiste.

Le

Budget 2023 : les parlementaires écolos font leurs propositions pour placer les collectivités au cœur de la transition
4min

Environnement

« BNP Paribas ne finance pas la production d’hydrocarbures » : assignée en justice pour sa contribution au changement climatique, la banque se défend au Sénat

En février 2023, plusieurs ONG ont attaqué BNP Paribas en justice pour non-respect de son devoir de vigilance en matière climatique. En cause : ses investissements dans l’industrie pétro-gazière. Auditionné dans le cadre de la commission d’enquête sur TotalEnergies, le directeur général de la banque répond à ces accusations.

Le