Chasse : la mission sénatoriale va auditionner l’auteure de la pétition le 7 décembre

Chasse : la mission sénatoriale va auditionner l’auteure de la pétition le 7 décembre

La mission du Sénat sur la sécurisation de la chasse a désigné ses membres ce mardi 30 novembre et affine son programme de travail : elle va entendre Mila Sanchez, à l’origine de la pétition « Morts, violences et abus liés à la chasse : plus jamais ça ! ».
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

La mission sur la sécurisation de la chasse, initiée par la présidente de la commission des affaires économiques, Sophie Primas et François-Noël Buffet, le président de la commission des lois, prend forme. C’est la sénatrice RDSE des Hautes Pyrénées, Maryse Carrère qui en prend la présidence et Patrick Chaize, sénateur LR de l’Ain qui en est le rapporteur, a-t-on appris dans un communiqué. La mission avait été créée le 9 novembre dernier, à la suite d’une pétition déposée par le collectif « un jour, un chasseur » sur le site du Sénat, et intitulée « Morts, violences et abus liés à la chasse : plus jamais ça ! ». La pétition demande linterdiction de la chasse les mercredis et dimanches, un renforcement des règles de sécurité, un contrôle des armes de chasse et des comportements à risque, un renforcement des sanctions pénales et la reconnaissance des victimes de la chasse par l’État.

Face au succès de la pétition qui a recueilli plus de 200 000 signatures, le Sénat a souhaité prendre les devants et se saisir de la question. « Cette mission d’information n’a pas pour but de séparer les anti-chasses et les pro-chasses. On va travailler sur l’objet de la pétition qui est la sécurité à la chasse, la sécurité des chasseurs et bien sûr des non-chasseurs », expliquait il y a quelques jours, Sophie Primas, à notre micro.

La mission va donc débuter ses auditions : le 7 décembre à 16h30, elle entendra Mila Sanchez, l’auteure de la pétition. Pour le rapporteur Patrick Chaize, « il est important de commencer par cette audition pour bien comprendre l’origine de la pétition et les demandes qu’elle porte ».

Déplacements sur le terrain

Les sénateurs entendent également se rendre sur le terrain pour mieux examiner les conditions dans lesquelles sont conduites les battues, sont formés les chasseurs et sont réalisés les contrôles. Le premier déplacement de la mission aura lieu dans l’Ain, lundi 20 décembre, sur une chasse au grand gibier et un stand de formation au tir. « Nous voulons nous rendre compte sur place des choses, échanger sans filtre avec les acteurs de terrain et nous forger une vision pragmatique, sans a priori » a expliqué Maryse Carrère.

La mission réalisera des auditions de plusieurs associations pour une régulation plus stricte de la chasse, des fédérations des sports de pleine nature, des organisations de chasseurs, des armuriers, des fabricants d’armes et de munitions, les administrations compétentes (ministères de la transition écologique et de l’intérieur, Office français de la biodiversité, Office national des forêts, gendarmerie nationale, Délégation à la sécurité routière) et des assureurs.

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le