Chèque alimentaire : pas de mise en circulation avant 2023

Chèque alimentaire : pas de mise en circulation avant 2023

Le ministre délégué aux comptes publics a annoncé vendredi 10 juin que le chèque alimentaire ne sera pas prêt avant 2023. Le gouvernement tente actuellement de trouver une solution aux difficultés posées par sa mise en place. Une mesure destinée à aider les ménages les plus modestes à faire face à la hausse des prix.
Public Sénat

Par Tessa Jupon

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Invité sur FranceInfo vendredi 10 juin, Gabriel Attal est revenu sur la date de lancement du chèque alimentaire. Il ne verra pas le jour avant 2023, au plus tôt, en raison de difficultés techniques. Le ministre délégué aux comptes publics a tenté d’expliquer ce report, « c’est assez compliqué techniquement que de pouvoir avoir une aide qui vient cibler certains produits à certains endroits ». L’un des problèmes majeurs de l’exécutif est de réussir à limiter ce chèque alimentaire aux produits français. À l’origine, ce coup de pouce visait à favoriser l’achat de produits bio et locaux. Face à la hausse croissante de l’inflation, le chèque viendra surtout soutenir le pouvoir d’achat des ménages les plus modestes. Le gouvernement a précisé que l’aide n’était pas aboutie à ce jour, mais il espère qu’elle sera perçue dès 2023. La mise en place d’un chèque alimentaire était une promesse d’Emmanuel Macron annoncée à la mi-décembre 2020 devant la Convention citoyenne pour le climat. Selon Le Monde, le coût de cette mesure est estimé entre 1,5 milliard et 3,5 milliards d’euros annuels.

 

Une aide qui se déploiera « en deux temps »

 

Pour faire face à la hausse croissante des prix, la Première ministre a expliqué qu’une première aide sera versée « à la rentrée » pour les plus modestes. Elle devrait s’élever à 100 ou 150 euros. L’aide sera directement versée sur le compte bancaire des familles concernées. Quant au chèque alimentaire, rien n’est sûr pour le moment. Elisabeth Borne a juste affirmé que le gouvernement travaille sur une mesure qui devrait permettre « à tous les Français » d’accéder à des produits de qualité et bio.

» Lire aussi : « Elisabeth Borne renvoie le chèque alimentaire à la Saint-Glinglin », dénonce le socialiste Rachid Temal

 

Résoudre l’équation pour 2023

 

Si le gouvernement souhaite favoriser et soutenir les produits bio et locaux issus de l’agriculture française, il devra réussir à cibler les ménages les plus modestes tout en essayant de les convaincre de consommer des produits de qualité, plus onéreux. L’enjeu de l’exécutif avec la mise en circulation du chèque alimentaire est de réussir à satisfaire les agriculteurs bio et locaux français tout en soutenant le pouvoir d’achat des ménages les plus modestes.

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le