Chlordécone : « Un pas essentiel va être franchi avec le nouveau plan du gouvernement », assure Véran

Chlordécone : « Un pas essentiel va être franchi avec le nouveau plan du gouvernement », assure Véran

Le ministre de la Santé a été interpellé lors des questions d’actualité au gouvernement sur la situation des victimes du Chlordécone dans les Antilles françaises. Elles dénoncent des dissimulations de preuves dans l’enquête en cours.
Public Sénat

Par Pierre Maurer

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Pendant des décennies, le Chlordécone a instillé son poison insidieux au cœur des Antilles françaises. Dispersé entre les années 1970 et 1995, principalement dans les plantations de bananes, il s’est infiltré dans les sols, dans les eaux, puis dans les corps. Aujourd’hui, les conséquences sont pléthores, et les victimes ont porté leur cause en justice. Mais l’enquête anime leurs suspicions. C’est ce qu’est venue rappeler la sénatrice socialiste Victoire Jasmin ce mercredi lors des questions d’actualité au gouvernement. « Les documents de l’enquête de l’Assemblée nationale de 2019 ont été scellés et ne seront consultables qu’en 2044. Pire, des plaintes d’associations, d’élus, de victimes dénoncent des dissimulations avérées de preuves. La justice veut prescrire. S’agit-il de dissimulations avérées de preuves. D’un mépris pour ces populations ? », a-t-elle interrogé le gouvernement.

En l’absence du ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, Olivier Véran s’est chargé de répondre. La Chlordécone a été une « vraie saleté, une vraie saloperie qui a pourri les sols », reconnaît le ministre de la Santé. Plus grave, elle a un « effet rémanent pendant 600 ans ». Le ministre « partage l’émotion de la population ». L’Etat français quant à lui s’est déjà engagé à travers trois plans. Emmanuel Macron en a annoncé un quatrième. « Les faits font l’objet d’une information judiciaire suivie par le pôle de santé publique du tribunal de Paris. Des juges d’instructions ont été désignés en octobre 2008. Ce sont les services de l’office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique ainsi que les sections de recherche de la gendarmerie de Martinique et Guadeloupe qui sont saisies de l’enquête sur commission rogatoire. Les juges d’instruction auraient signalé aux parties civiles la possible prescription de l’action publique dans ce dossier », a précisé Olivier Véran.

Mais de réponse, il n’en donnera point. « Le gouvernement ne peut pas interférer dans une procédure judiciaire en cours ni la commenter en vertu du principe d’indépendance de l’autorité judiciaire », explique-t-il. Avec le nouveau plan du gouvernement en « cours d’adoption », Olivier Véran assure qu’un « pas essentiel sera franchi ». « Les moyens ont été doublés. Une directrice de projet a été nommée. Elle va permettre d’améliorer le suivi entre le national et le local. C’était une des propositions phare de la commission d’enquête », souligne-t-il. Pas de quoi satisfaire la sénatrice, qui n’a pas confiance dans son apparente bonne volonté. « Vous avez très récemment dérogé aux règles sur les néonicotinoïdes. Ce sont les mêmes sujets », a-t-elle rétorqué.

Dans la même thématique

Chlordécone : « Un pas essentiel va être franchi avec le nouveau plan du gouvernement », assure Véran
3min

Société

« Avec le Smic, je ne vis pas, je survis » témoigne une jeune mère de famille

Ils sont près de 3 millions de salariés français à être rémunérés au Smic. Un chiffre beaucoup trop important pour le Premier ministre Gabriel Attal, qui, lors de sa déclaration de politique générale le 30 janvier dernier, a affirmé vouloir « désmicardiser la France ». Selon les régions et les charges, les difficultés des personnes au Smic peuvent être très différentes. Sur le plateau de l’émission Dialogue Citoyen, deux jeunes femmes ont accepté de témoigner de leurs situations.

Le

Chlordécone : « Un pas essentiel va être franchi avec le nouveau plan du gouvernement », assure Véran
3min

Société

 « Femmes SDF, sans toit, ni droits » : un documentaire à voir sur Public Sénat

Elles se cachent pour échapper aux violences de la rue. On les voit peu, mais les femmes sont de plus en plus nombreuses à dormir dehors. C’est pour lancer un cri d’alerte sur leur situation que la sénatrice Agnès Evren s’est lancée dans une mission d’information sur les femmes sans-domicile. Public Sénat l’a suivie dans ses visites de terrain, à la rencontre de ces femmes, et de celles et ceux qui tentent de leur venir en aide.

Le

Paris : Ceremonie les Eclats
2min

Société

Violences sexuelles : le Sénat demande à Rachida Dati de mettre fin aux fonctions du président du CNC

Lors de son audition devant la délégation aux droits des femmes du Sénat, Judith Godrèche avait exprimé son incompréhension de voir maintenu Dominique Boutonnat à la tête du CNC, malgré sa mise en examen pour agression sexuelle. Le président de la commission de la Culture et la présidente de la délégation aux droits des femmes du Sénat viennent d’envoyer un courrier à Rachida Dati lui demandant de mettre fin aux fonctions du président du CNC.

Le

Versailles: Congress at the Chateau de Versailles castle
2min

Société

IVG dans la Constitution : les derniers détails de la séance du Congrès

Lundi 4 mars, le Parlement réuni en Congrès va inscrire la liberté d’avoir recours à une interruption volontaire de grossesse dans la Constitution. On vous en dit plus sur les étapes de cet évènement historique. Un évènement à suivre sur les antennes de Public Sénat et LCP de 14h30 à 19h30.

Le