Christine Kelly, biographe de Fillon, va être auditionnée

Christine Kelly, biographe de Fillon, va être auditionnée

L'ex-membre du CSA Christine Kelly, auteure de la première biographie de François Fillon en 2007, pour laquelle elle avait...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

L'ex-membre du CSA Christine Kelly, auteure de la première biographie de François Fillon en 2007, pour laquelle elle avait interviewé son épouse, sera auditionnée vendredi après-midi par la police judiciaire dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs visant Penelope Fillon, a-t-elle précisé à l'AFP.

Christine Kelly a dévoilé cette audition jeudi en tweetant : "Tout (a) commencé par une enquête journalistique... et se termine en étant auditionnée demain par la police judiciaire dans l'affaire Penelope".

L'ancienne journaliste de LCI est devenue l'un des témoins dans cette affaire, déclenchée par le Canard Enchaîné mercredi qui a révélé que Pénélope Fillon a été rémunérée comme collaboratrice parlementaire de François Fillon quand il était député de la Sarthe, puis de son successeur.

Un emploi dont personne n'avait connaissance jusqu'à présent, y compris dans le milieu des collaborateurs Les Républicains.

Christine Kelly a déclaré au Canard Enchaîné qu'elle n'avait "jamais entendu dire que Mme Fillon travaillait".

Suite à ces déclarations, elle a affirmé par un tweet qu'elle avait subi des "menaces" et des "pressions" par téléphone d'une "équipe politique" qu'elle n'a pas nommée. "Je n'aime pas ça du tout et le deuxième avertissement sera public", avait-elle précisé à l'AFP.

Elle a confirmé jeudi ses déclarations au Canard. "Quand j'ai rencontré sa femme à l'automne 2007, elle ne travaillait pas. Elle était à la maison", a précisé Christine Kelly à l'AFP, rappelant avoir "fait une enquête sur François Fillon et pas sur sa femme".

Ayant pris pour l'occasion un congé de LCI, Christine Kelly a passé 6 mois en 2007 à enquêter sur François Fillon, qui venait d'être nommé Premier ministre. La journaliste avait alors effectué plusieurs séjours dans son village de la Sarthe pour interroger son entourage, a-t-elle raconté.

"Cela a été une enquête très difficile. Puis, François Fillon a finalement accepté de me recevoir, et m'a alors permis de rencontrer son épouse, ses parents...", se souvient-elle.

Elle a aussi souligné que "le tweet de mercredi sur les menaces et pressions a été ultra efficace. Ca s'est calmé pour l'instant. Je n'ai plus eu d'appels", a-t-elle conclu.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le