Clémentine Autain : « L’argent de l’État doit aussi servir à accueillir les migrants. »

Clémentine Autain : « L’argent de l’État doit aussi servir à accueillir les migrants. »

Clémentine Autain, députée de la 11ème circonscription de la Seine-Saint-Denis, était ce matin l’invitée de Territoires d’Infos, sur Public Sénat et Sud Radio. Elle déplore que le gouvernement n’ait « pas pris la mesure du problème » concernant la situation des migrants.
Public Sénat

Par Alice Bardo

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Ce matin, environ 2000 migrants ont été évacués du campement de la Chapelle. Cela fait suite à une précédente opération, le 9 mai dernier, qui avait touché 1600  personnes migrantes. Clémentine Autain déplore qu’on procède à une évacuation sans solution pérenne » pour eux.  « L’État n’a pas pris la mesure du problème, à l’échelle européenne et de la France : il faut anticiper l’arrivée de ces migrants et trouver des solutions sur l’ensemble du territoire pour permettre un accueil digne. »

« Dans un pays aussi riche que la France, je ne peux pas imaginer que ce devoir minimum d’humanité et d’accueil ne soit pas possible », regrette la députée de La France insoumise. Et d’ajouter : « L’argent de l’État doit aussi servir à accueillir les migrants. »

Migrants : « L’Etat n’a pas pris la mesure du problème» selon Autain
00:38

Elle appelle les pays européens à se « mettre autour de la table » car « il n’y a pas de frontière étanche ». Il faut « taper du poing sur la table, pas seulement faire des déclarations ».

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le