Congrès : « La France insoumise veut faire un coup » estime Christophe Castaner

Congrès : « La France insoumise veut faire un coup » estime Christophe Castaner

Au micro de Public Sénat, le secrétaire d’État en charge des Relations avec le Parlement, Christophe Castaner, est revenu sur la décision de La France insoumise de boycotter le Congrès. « La République mérite mieux que des coups de menton » a-t-il jugé.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Puisque nous sommes convoqués pour entendre le monarque présidentiel, nous nous rebellons, nous ne nous soumettons pas et nous n'irons pas à Versailles » a annoncé, cet après-midi, le président du groupe LFI de l’Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon. Réponse du secrétaire d’État en charge des Relations avec le Parlement : « La France insoumise veut faire un coup, un énième coup médiatique. C’est dommage, je pense que la République, que le Parlement méritent mieux que des coups de menton ». M.Castaner note, en outre, que LFI «  se prive de temps de parole ». « Le gouvernement aurait pu écouter avec attention les propositions de M. Mélenchon. La réalité c’est qu’il n’en aura pas et c’est dommage ».

Christophe Castaner a également fait appel à des références historiques pour justifier la forme d’expression quelque peu inédite du Président Macron. « J’ai le souvenir que François Mitterrand s’était exprimé devant les deux chambres le 8 juillet. Donc vous voyez que nous sommes sur des pratiques anciennes ».

Boycott du Congrès: Lagarde et Vigier "ont fait un choix personnel" selon Castaner
00:57

 Mais Jean-Luc Mélenchon n’est pas le seul à refuser de se rendre au Congrès. Les UDI « constructifs » Jean-Christophe Lagarde et Philippe Vigier ont notamment annoncé qu’ils feraient de même. « Ils ont fait un choix qui n’est pas celui de leur groupe, mais ils ont fait le choix de ne pas venir. Personne n’oblige les parlementaires à venir » a sobrement commenté M. Castaner qui ajoute sans que l’on sache s’il parle de Philippe Vigier et Jean-Christophe Lagarde : « Je trouve que depuis quelques jours certains parlementaires ne sont que dans le contre, dans l’opposition ou dans la communication. Je pense qu’il faut se mettre sérieusement au travail. Et le Congrès fait partie de ces éléments de travail ». À bon entendeur…

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le