« Courir le monde. Trouver son domaine. Repartir », rencontre avec l’écrivain-voyageur Sylvain Tesson

« Courir le monde. Trouver son domaine. Repartir », rencontre avec l’écrivain-voyageur Sylvain Tesson

Au sommaire de Livres&Vous cette semaine, une émission qui monte avec deux invités qui partagent une même passion : l’alpinisme.L’écrivain-voyageur, aventurier et globe-trotter Sylvain Tesson fait paraître Un été avec Homère aux Éditions Équateur et le philosophe et physicien Étienne Klein, sort Matière à contredire aux Éditions de l’Observatoire. L’occasion de partir pour un voyage dans l’espace et dans le temps. 
Public Sénat

Par Sébastien Theme

Temps de lecture :

4 min

Publié le

Mis à jour le

Après quoi court le voyageur ?

« Courir le monde. Trouver son domaine. Repartir », cette formule de Sylvain Tesson permet de comprendre toute son œuvre, sa vie et son insatiable désir de découverte.
Une envie de découverte souvent motivée par l’ennui…

Livres & vous, l'ennuie comme moteur du voyage selon Sylvain Tesson
00:44

Et c’est en véritable « wanderer », ce mot allemand qui signifie « voyageur » qu’il parcourt le monde. C’est d’ailleurs ce qu’il explique dans son Petit traité sur l’immensité du monde
Il évoque le voyageur sans attache, « qui n’attend rien du monde, mais se contente de le parcourir, de faire la route, solitaire, soumis aux besoins de son corps et sans « rien attendre du chemin qu’il emprunte ».
En s’intéressant au mythe d’Ulysse dans ce nouvel ouvrage, il interroge cette fois la figure et la fonction du héros :

« Dans nos sociétés contemporaines, le héros ne ressemble plus à Ulysse. Les sociétés produisent des héros qui leur ressemblent. Dans l’Occident du siècle XXI, le migrant ou le père de famille, la victime ou le démuni seront dignes du podium ».

 

Livres & vous, Sylvain Tesson : Arnaud Bertrame, héro compassionnel
00:36

Dans ses récits de voyages, Sylvain Tesson est autant narrateur, maître du récit qu’acteur ou héros… Un héros qui a connu la douleur.
Le 20 août 2014, il chute de près de 10 mètres en escaladant la façade d’une maison à Chamonix : « Je finissais par voir les villes comme un massif. Il y avait une distorsion du regard. Ça fait une bonne vingtaine d’années que j’aurais dû m’écraser. Il y a une espèce de démon qui s’est épanoui en moi ».

« C’est une escalade totalement adolescente, peu recommandable, plus proche de la roulette russe que de l’alpinisme. Ça me plaisait beaucoup de vivre tout le temps sur ce fil. Jusqu’au jour où ça s’est mal terminé ».

 

Livres & vous, Comment oublier la douleur selon Sylvain Tesson
00:47

 

Le temps comme but et non comme moyen ?

Notre second de cordée, le philosophe et scientifique Etienne Klein qui rend accessible la physique depuis des années n’a pas que l’alpinisme en commun avec Sylvain Tesson mais également le goût pour les anagrammes. 

Livres & vous, Le goût pour les anagrammes de Sylvain Tesson et Etienne Klein
01:01

Dans son essai de philo-physique, il s’intéresse au temps : un même mot qui recoupe des réalités différentes.
Qu’est-ce que  le temps « t » en physique ?

 « Il ne faut pas confondre le temps avec ce qui se passe dans le temps. Dans la plupart des théories physiques, l’espace-temps est comme une scène de théâtre dont la structure serait indépendante de la pièce qui s’y joue : quoi qu’il s’y passe, cela n’a pas d’effet sur l’espace-temps lui-même. On le confond souvent avec les phénomènes temporels qui se déroulent en son sein. D’où la polysémie fulgurante du mot « temps » qui s’est enkystée dans le langage ».

« Le mot « temps » peut être utilisé pour désigner le changement, la simultanéité, la succession, le devenir ».

Pareil à Sylvain Tesson, Etienne Klein envisage ses travaux comme une véritable aventure de la pensée, comme une escalade.
Et c’est ce qu’ils nous ont offert, un voyage totalement ascensionnel…

Retrouvez l’intégralité de l’émission Livres&vous vendredi 18 mai à 22h sur Public Sénat.

 

Dans la même thématique

« Courir le monde. Trouver son domaine. Repartir », rencontre avec l’écrivain-voyageur Sylvain Tesson
3min

Société

« Quand j’ai abordé les viols sur enfants, j’ai reçu beaucoup de courriers me traitant de rabat-joie », Mireille Dumas

Dans son émission « Bas les masques » ou encore « Vie privée, vie publique », Mireille Dumas a mis en lumière des parcours de vie peu écoutés, et pourtant loin d’être des cas isolés. Alors que les féminicides étaient qualifiés de « crimes passionnels », elle dénonçait déjà les violences perpétrées à l’encontre des femmes, des enfants et des minorités de genre. Quel regard porte-t-elle sur l’évolution de la société sur ces questions ? Comment explique-t-elle son intérêt pour les autres ? Cette semaine, Mireille Dumas est l’invitée de Rebecca Fitoussi dans « Un Monde un Regard ».

Le

« Courir le monde. Trouver son domaine. Repartir », rencontre avec l’écrivain-voyageur Sylvain Tesson
6min

Société

Opérations « place nette XXL » contre la drogue : « Le but stratégique, c’est de couper les tentacules de la pieuvre », défend Darmanin

Devant la commission d’enquête du Sénat sur les narcotrafics, Gérald Darmanin a vanté le bilan des opérations antidrogues lancées ces derniers mois dans plusieurs villes de France. Le ministre de l’Intérieur assure qu’au-delà de « la guerre psychologique » menée contre les dealers, ce sont les réseaux dans leur ensemble qui sont impactés.

Le