Délocalisation du gouvernement ce jeudi : une opération de charme ?

Délocalisation du gouvernement ce jeudi : une opération de charme ?

Jeudi 17 mai, le gouvernement va se délocaliser dans toute la France, afin de répondre aux questions de Français qui se seront inscrits préalablement.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Début mai, le Premier ministre Edouard Philippe, s’est délocalisé pour trois jours, dans le Cher. « Aller à la rencontre des acteurs du terrain, pour écouter et aussi expliquer » avait-il martelé. Cette fois, ce sera presque l’ensemble du gouvernement qui va se délocaliser dans toute la France, jeudi 17 mai. Sur une idée de Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, les ministres répondront aux questions de Français, qui se seront préalablement inscrits sur Facebook ou à la préfecture. La ministre du travail, Muriel Pénicaud se rendra en Normandie, Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, en Corse, Élisabeth Borne, la ministre des transports, en Haute-Garonne… (voir la carte des réunions du Parisien).

Philippe Moreau Chevrolet, communicant et dirigeant de MCBG Conseil, voit dans cette opération la preuve que  «  nous sommes vraiment entrés dans la phase active de la campagne pour les élections européennes et surtout municipales, avec un Premier ministre qui multiplie les déplacements en Province et maintenant le gouvernement ».

Et d’ajouter : « Les deux qualités que les Français reconnaissent à Macron dans les sondages sont l’autorité et la cohérence (…) Mais sa plus grande faiblesse est de paraître déconnecté du terrain et des Français. Envoyer ses ministres sur le terrain est une réponse à cette faiblesse et aussi une volonté de rendre les ministres plus visibles. Alors qu’on leur reproche par ailleurs d’être transparents. On voit bien le schéma qui se dessine : un Président qui gouverne et un gouvernement en campagne ».

À voir comment réagiront les Français à ce qui ressemble à une opération de charme, au moment où le climat social est très dégradé.  

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le